BMA : L’ex-miss France Sonia Rolland et les 525 millions d’Omar Bongo

DIG/ C’est une nouvelle affaire qui va secouer les murs du Palais du Bord de Mer. En effet, Ă  en croire nos confrères de « LibĂ©ration », « l’ancienne Miss France, Sonia Rolland, aurait profitĂ© d’un système d’achat occulte de biens immobiliers mis en Ă©vidence par la justice française ». 

Selon les enquĂŞtes menĂ©es depuis 10 ans par l’Office central de rĂ©pression de la grande dĂ©linquance financière (OCRGDF, un service de la police judiciaire), en 2003, Sonia Rolland, alors âgĂ© de 22 ans, aurait reçu, en cadeau, un appartement situĂ© dans le XVI arrondissement de Paris d’une valeur de 800 000 euros (525 millions de francs) de feu Omar Bongo Ondimba.

La réalisatrice, natif de Kigali, a été entendue, le 6 janvier 2021, sous le régime de suspect libre, soupçonnée de recel de détournements de deniers publics. 

Selon LibĂ©ration, Sonia Rolland aurait racontĂ© aux enquĂŞteurs avoir rencontrĂ© en 2001 Edith Bongo, alors qu’elle parrainait des concours de Miss en Afrique.

En 2002, l’ex-première dame du Gabon lui aurait dit qu’elle lui ferait un cadeau pour la remercier de l’image qu’elle vĂ©hiculait pour l’Afrique.

L’acquĂ©reur de l’appartement serait une sociĂ©tĂ© de dĂ©coration française, qui avait une filiale au Gabon « dĂ©tenant un compte dans une banque locale, sur lequel ont Ă©tĂ© dĂ©posĂ©es pendant des annĂ©es des valises de cash, livrĂ©es par des collaborateurs de Bongo », Ă©crit le quotidien Français.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire