Gabon : La masse salariale de la Fonction publique a encore baissé en 2018

DIG/ D’après la direction gĂ©nĂ©rale du Budget et des Finances publiques (DGBFIP), en 2018, la masse salariale du secteur public (hors collectivitĂ©s locales) a poursuivi sa tendance baissière observĂ©e depuis 2017.

Ce repli des dépenses de personnel (-4,3%), résulte de la baisse conjuguée de la Solde Permanente et de la Main d’œuvre Non Permanente, en lien avec les mesures gouvernementales pour la maîtrise de cette catégorie de dépenses, présentées ci-dessus.

Ainsi, l’ensemble des départements ministériels a enregistré une baisse de leur masse salariale à l’exception du département des Pouvoirs publics.

Toutefois, la baisse globale de 1,2% des rémunérations de l’ensemble des administrations provient essentiellement des Administrations du Transport (-4,1%), du Développement (-4,0%), de l’Education (-2,7%), de l’Economie (- 2,1%), du Social (-1,4%) et de l’Administration Générale (-0,5%), malgré la hausse de la masse salariale de l’Administration des Pouvoirs publics (+1,8%).

Ces variations résultent de la maîtrise des effectifs et de l’ensemble des mesures prises par le Gouvernement dans le cadre de la politique de maîtrise des dépenses de personnel.

Par ailleurs, en dépit de cette baisse, la structure des dépenses de personnel par département n’a pas fondamentalement changé. L’éducation nationale (30,7%) est l’Administration qui a la masse salariale la plus élevée en lien avec ses effectifs, suivi des Pouvoirs Publics (27,6%), de l’Administration Centrale (15,7%) et de la Santé (12,4%). L’Administration Economique a absorbé 8% de la masse salariale totale payée en 2018.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire