Le Service de renseignements cherche des preuves de détournements contre Blaise Wada chez Ogar-Vie

DIG/ Les limiers du Service des renseignements de la police auraient effectuĂ© une descente auprĂšs de la maison d’assurance Ogar-vie pour rĂ©cupĂ©rer les historiques des assurances souscrites par Blaise Wada et ses proches, pouvant servir de preuves aux accusations de dĂ©tournements de fonds contre l’ancien coordinateur gĂ©nĂ©ral de l’Uncet, rĂ©vĂšle l’Hebdomadaire L’Aube dans sa livraison du 19 mars 2018.

Cette initiative discrĂšte intervient aprĂšs son audience devant la Cour criminelle spĂ©ciale, le 15 mars 2018, au cours de laquelle ce dernier a tentĂ© de dĂ©monter, chiffres Ă  l’appui, les allĂ©gations du ministĂšre Public Ă  son encontre.

Blaise Wada s’est Ă©vertuĂ© Ă  prouver l’impossibilitĂ© de dĂ©tourner les fonds  liĂ©s au projet de construction de 1100 logements, puisque selon ses dires, les paiements se faisaient de la Banque de dĂ©veloppement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) vers les comptes des diffĂ©rentes entitĂ©s intervenant dans le projet.

En plus de cela, certifie t-il, une commission interministĂ©rielle avait la charge de produire et valider les rapports et toutes les opĂ©rations financiĂšres liĂ©es Ă  la gestion du (1) milliard de franc confiĂ© Ă  l’Ucet. Selon ses affirmations, elles Ă©taient validĂ©es par un comptable dĂ©nommĂ©e Luther Abouna.

Second round* FinancĂ© par la BDEAC Ă  hauteur de 40 milliards de FCFA et de 22 milliards par le Gabon, le projet de construction concernait 1100 logements et non 11 000 logements comme l’indiquent les accusations du ministĂšre Public.

Le projet a Ă©tĂ© divisĂ© en quatre composantes, selon Blaise Wada : 8,5 milliards de FCFA confiĂ©s Ă  la SNLS pour les travaux de viabilisation et de prĂ©paration de la plateforme ; 28,4 milliards de FCFA Ă  la SNI pour la construction des logements ; 1,186 millliard au Bureau d’étude Syra et 1,7 milliard de FCFA Ă  l’Ucet dont il assurait la coordination gĂ©nĂ©rale.

Selon l’ingĂ©nieur en gĂ©nie-civil, ce projet a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ© Ă  95% : 700 maisons achevĂ©es ; 300 maisons en cours d’achĂšvement ; les Ă©quipements collectifs achevĂ©s (Ă©tablissements scolaire + dispensaire, 70 maisons en dĂ©but de montage).

Au cours de la deuxiĂšme phase de cette audience qui aura lieu le 20 mars prochain, seront entendus la sƓur ainĂ© de l’accusĂ©, Wada Ă©pouse Barrault, Herve Fulgence Ossamy, un certain Demba ainsi que les reprĂ©sentants des entitĂ©s UGB, BICIG, Ogar-vie, Laboratoire national des Travaux publics.

D.B.M

(Source : L’Auve du 19 mars 2018)

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire