Affaire Santullo : Le Parquet de Libreville va ouvrir deux enquĂŞtes

DIG/ Afin de saisir les contours de l’affaire opposant l’Etat gabonais et le président directeur général du groupe Santullo Sericom BTP, Guido Santullo, le parquet du tribunal de première instance de Libreville a décidé d’ouvrir deux enquêtes sur ce dossier, nous rapporte le quotidien l’Union du 11 mai 2017.

Cette investigation, destinée à faire la lumière sur cet affrontement fracassant, permettrait certainement de trouver des solutions idoines pour mettre fin à ce conflit, qui prend de plus en plus une tournure inquiétante, au point de ternir l’image du Gabon sur la scène internationale.

Pour avoir réalisé, à ses propres frais, les chantiers de construction de la route de Ndendé-Mouila ; Mayumba-Tchibanga ; Akiéni-Onga ; les ponts de Kango et celui sur la Banio ; et l’hippodrome de Franceville ; l’homme d’affaires italien réclamerait une somme de près de 300 milliards de FCFA à l’Etat gabonais.

Déterminé à entrer en possession de ces créances en souffrance, Guido Santullo, par le recours des instances judiciaires françaises, aurait déjà engagé une procédure visant un hôtel particulier racheté par le Gabon en 2010.

Dorian Bissielou Mbouala         

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire