Afrique : Les partenaires sociaux en faveur d’un Livre blanc pour l’emploi

Les représentants des employeurs, des syndicats et des gouvernements africains, y compris ceux des pays les moins avancés (PMA), se sont rencontrés à Tunis le 15 et le 16 décembre 2016 pour approuver la mise en œuvre du Livre blanc pour l’emploi en Afrique par des plans d’action nationaux sur l’emploi et l’employabilité.

Le Premier Ministre de la Tunisie, S.E.M. Youssef Chahed a souligné, lors de l’ouverture du Sommet, l’importance de créer davantage d’emplois et de meilleure qualité pour les jeunes en Afrique. Étant donné l’ampleur croissante du défi du chômage, en particulier auprès de la jeunesse du continent, les pays africains doivent faire de la création d’emploi une priorité nationale.

Les lauréats du prix Nobel de la paix, Wided Bouchamaoui, Présidente de la Fédération tunisienne des employeurs  (UTICA) et Houcine Abassi, Secrétaire général de l’Union générale des travailleurs tunisiens (UGTT), ont préconisé  le dialogue social comme manière efficace de relever le défi du chômage en Afrique.

La Secrétaire générale de l’OIE Linda Kromjong a exprimé l’engagement entier de l’OIE à aider l’Afrique à faire face à la crise de l’emploi. La création d’emploi est étroitement liée aux objectifs de l’OIE dans le domaine des entreprises durables, la formalisation de l’économie informelle, la migration et le développement des compétences, le programme de développement durable et la question des entreprises et des droits de l’homme.