Airtel Money compte 800 000 abonnés au Gabon

DIG/ LancĂ© en 2012 en partenariat avec BGFIBank, le service Airtel Money s’impose dĂ©sormais comme l’une des solutions les plus attractives et les moins contraignantes de rĂšglement de factures.

Selon une Ă©tude rĂ©alisĂ©e par le service Ă©conomique de la France en Afrique centrale, Airtel Money a rĂ©alisĂ© en 2016 des ventes d’unitĂ©s Edan (unitĂ©s d’électricitĂ© prĂ©payĂ©es) de prĂšs de 2 milliards de FCFA par mois. Soit 24 milliards de francs sur l’exercice 2016.

Une performance exceptionnelle rĂ©alisĂ©e grĂące Ă  son rĂ©seau constituĂ© de 800 000 abonnĂ©s et de 900 partenaires rĂ©partis Ă  travers le pays, et qui en fait aujourd’hui le leader des opĂ©rateurs de la finance mobile au Gabon.

En effet, grĂące Ă  l’interface des services que sont : le transfert d’argent, les paiements, le retrait d’argent, les services bancaires, la consultation de comptes et de facture ainsi que l’achat de crĂ©dits divers, les abonnĂ©s peuvent d’effectuer des transactions financiĂšres par tĂ©lĂ©phone en toute sĂ©curitĂ©.

Pour plusieurs entreprises, notamment du secteur bancaire, l’option Airtel Money a permis de densifier leur activitĂ© tout en fluidifiant l’affluence dans les agences.

C’est le cas notamment d’Ecobank oĂč Airtel Money a lancĂ© des services de consultation de solde, de transactions, et transferts d’argent du compte Ecobank vers leur compte Airtel Money. Mais Ă©galement de BGFI Bank oĂč les abonnĂ©s peuvent dĂ©sormais effectuer des retraits sans carte dans tous les distributeurs BGFI, ou des paiements sans contact, grĂące Ă  la technologie NFC.

Le succÚs de ses nouveaux services financiers mobiles a naturellement inspiré son principal concurrent Gabon Telecom/Moov, lequel a également lancé, depuis peu, une application similaire à travers Mobicah et Flooz.

(Source :  Ecofin)

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire