La BEAC libĂšre 1 milliard de dollars au profit des banques

AprĂšs avoir annoncĂ© des bĂ©nĂ©fices records de 160 milliards de francs en 2015, la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) a dĂ©cidĂ© de baisser de 50% le taux des rĂ©serves obligatoires appliquĂ© aux banques commerciales.

« Nous libĂ©rons ainsi 500 Ă  600 milliards de Francs CFA de trĂ©sorerie au profit des banques. Nous espĂ©rons qu’elles en feront un meilleur usage en finançant l’économie », a indiquĂ© le gouverneur de la BEAC, Lucas Abaga Nchama au terme du ComitĂ© de politique monĂ©taire extraordinaire qui s’est tenu le 6 avril.

L’institution bancaire sous-rĂ©gionale veut utiliser ce deuxiĂšme instrument Ă  sa disposition pour stimuler les Ă©conomies de la CommunautĂ© Ă©conomique et monĂ©taire de l’Afrique centrale (Cemac) dont la croissance pour 2016 n’est attendue qu’à 2% seulement.

Cette annonce de la BEAC a été particuliÚrement trÚs bien accueillie dans les milieux bancaires sous-régionaux.

« La dĂ©cision actuelle se justifie par la situation de ralentissement de la croissance consĂ©cutif aux difficultĂ©s des États suite Ă  la baisse de leurs recettes budgĂ©taires. En libĂ©rant une partie de la liquiditĂ© des banques, elle vise Ă  soutenir la relance des Ă©conomies de la zone Cemac », a soulignĂ© le prĂ©sident de  l’Association professionnelle des Ă©tablissements de crĂ©dit du Cameroun (Apeccam) Alphonse Nafack, par ailleurs directeur gĂ©nĂ©ral d’Afriland First Bank Cameroun.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire