BICIG suspend le service Western Union dans toutes ses agences au Gabon

Depuis le 9 octobre 2016, la BICIG, filiale du groupe français BNP Paribas, ne fournit plus de services Western Union dans tout son réseau au Gabon.

Selon des sources internes à la banque, il s’agit d’une décision à l’échelle mondiale du Groupe BNP qui avait a conclu un accord en 2003 avec le leader mondial du transfert d’argent.

Cette décision de suspension de services ne serait liée, affirme t-on, à aucun dysfonctionnement ou difficulté entre les deux parties.

Sur ordre de son actionnaire, la BICIG aurait tout simplement décidé de se désengager de toutes ses activités de transfert d’argent, quel que soit l’opérateur, au Gabon, indique une source bien informée.

Mais des rumeurs de plus en plus persistantes expliquent que la dĂ©cision de BNP Paribas serait consĂ©cutive Ă  l’amende record de 2400 milliards de francs infligĂ© en 2014 par les Etats-Unis au groupe bancaire français pour avoir facilitĂ© des milliards de dollars de transactions avec le Soudan, mais aussi l’Iran et Cuba, enfreignant ainsi l’« International Emergency Economic Powers Act », cette loi fĂ©dĂ©rale amĂ©ricaine de 1977 qui autorise le prĂ©sident des Etats-Unis à restreindre les relations commerciales avec certains pays.

Toutefois, les services Western Union continuent à être disponibles dans le réseau de ses autres partenaires que sont BGFIBank, La Poste S.A, Ecobank Gabon, et UBA Gabon. Soit dans plus de 130 agences.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire