BICIG suspend le service Western Union dans toutes ses agences au Gabon

Depuis le 9 octobre 2016, la BICIG, filiale du groupe français BNP Paribas, ne fournit plus de services Western Union dans tout son réseau au Gabon.

Selon des sources internes Ă  la banque, il s’agit d’une dĂ©cision Ă  l’échelle mondiale du Groupe BNP qui avait a conclu un accord en 2003 avec le leader mondial du transfert d’argent.

Cette décision de suspension de services ne serait liée, affirme t-on, à aucun dysfonctionnement ou difficulté entre les deux parties.

Sur ordre de son actionnaire, la BICIG aurait tout simplement dĂ©cidĂ© de se dĂ©sengager de toutes ses activitĂ©s de transfert d’argent, quel que soit l’opĂ©rateur, au Gabon, indique une source bien informĂ©e.

Mais des rumeurs de plus en plus persistantes expliquent que la dĂ©cision de BNP Paribas serait consĂ©cutive Ă  l’amende record de 2400 milliards de francs infligĂ© en 2014 par les Etats-Unis au groupe bancaire français pour avoir facilitĂ© des milliards de dollars de transactions avec le Soudan, mais aussi l’Iran et Cuba, enfreignant ainsi l’« International Emergency Economic Powers Act », cette loi fĂ©dĂ©rale amĂ©ricaine de 1977 qui autorise le prĂ©sident des Etats-Unis à restreindre les relations commerciales avec certains pays.

Toutefois, les services Western Union continuent Ă  ĂȘtre disponibles dans le rĂ©seau de ses autres partenaires que sont BGFIBank, La Poste S.A, Ecobank Gabon, et UBA Gabon. Soit dans plus de 130 agences.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire