BSC : Liliane Nadège Ngari veut s’inspirer de l’exemple de l’UEMOA

DIG/ Le directeur général du Conseil gabonais des chargeurs (CGC), Liliane Nadège Ngari épouse Onanga Y’Obegue, a pris part, du 25 au 27 Octobre 2017 à Genève en Suisse, à la réunion de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC) sur l’examen des politiques commerciales en Afrique.

Il s’agissait de passer au peigne fin l’utilité du Bordereau de suivi des cargaisons (BSC) dans les échanges commerciaux et les procédures de dédouanement de marchandises.

A l’instar des autres délégations, le Gabon, a exprimé sa solidarité et son soutien aux politiques commerciales mises en Å“uvre dans l’espace UEMOA, eu égard à ses échanges commerciaux avec les pays membres de cette Union.

Le directeur général du CGC a tenu à féliciter les Conseils des Chargeurs et les États de L’UEMOA pour la libre circulation des biens, des services et des capitaux. Mais également pour la mise en place des guichets uniques, et pour la valeur de leurs échanges intra communautaires.

Liliane Nadège Ngari les a encouragés à surmonter les difficultés relevées dans le rapport du secrétariat général de l’OMC. Notamment, la faiblesse de leurs infrastructures, le coût élevé de leur énergie électrique et leur faible accès aux financements bancaires.

 

 

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire