Le BTP toujours dans la crise

DIG/ L’adage qui dit que « Quand le bâtiment va, tout va » ne s’applique pas forcĂ©ment Ă  la rĂ©alitĂ© gabonaise. Alors que poussent dans la capitale et notamment dans le quartier le plus huppĂ© de la capitale « Batterie IV », des immeubles flambants neufs, le secteur du BTP est pourtant en pleine…dĂ©croissance.

En effet, le bâtiment et les travaux publics ont accusé un net recul de leur activité. Ainsi, la production vendue s’est repliée de 7,9% pour se situer à 96,7 milliards de FCFA, influencée par les contreperformances du segment bâtiment génie-civil.

Celles-ci s’expliquent par la contraction des commandes publiques et l’arrêt de plusieurs chantiers. Ce, en dépit des résultats positifs observés au niveau du segment « pose de lignes d’eau, d’électricité et de téléphone » (+29,9%).

En matière d’emploi, la morosité de l’activité a induit une diminution des effectifs de 10,7% à 2 594 agents, pour une masse salariale de 12,5 milliards de FCFA.

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire