Le budget 2018 de l’ASECNA fixé à 3,7 milliards de francs

DIG/ La ministre des Transports et de la Logistique, Estelle Ondo, a présidé, le 24 janvier 2018 au siège de l’Agence de la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (Asecna), la 33ème réunion du comité de gestion des activités aéronautiques nationales du Gabon.

Les participants à cette réunion ont planché sur plusieurs points dont le plus important était l’examen et l’adoption du budget prévisionnel pour l’année 2018 au plan national.

« Pour l’année 2018, il a été arrêté un budget prévisionnel de 3,7 milliards de francs. Je pense qu’un budget reste prévisionnel toujours et qu’au fur et à mesure de son exécution, on peut soit revenir soit le revoir pour faire un collectif budgétaire afin de l’adapter parce que nous sommes dans un milieu qui est sans cesse en pleine évolution », a indiqué Charles Théodore Ndoutoumou Nkogho, délégué du directeur général de l’Asecna.

Pour l’organisme de surveillance régionale, cette démarche exige beaucoup de prudence et de délicatesse au regard du contexte économique actuelle caractérisé par une crise mondiale qui n’épargne pas le Gabon.

« Nous avons essayé de regarder un peu quelles sont les ressources pérennes que nous devons trouver pour que cette activité là soit viable et qu’elle soit efficace. Donc, nous avons fait un certain nombre de propositions. Un comité ad hoc a été mis en place pour pouvoir aider le gouvernement à prendre des résolutions efficaces pour l’avenir des activités nationales au Gabon », a précisé Estelle Ondo, présidente du comité de gestion de l’Asecna.

Brice Gotoa