Chauffeur poids lourds : Près de 300 millions de francs pour la formation des 50 femmes gabonaises

DIG/ Le coût total du projet Com’Elles lancé par le Groupe GSEZ et dédié à la formation de 50 femmes gabonaises âgées entre 25 et 40 ans dans les métiers de chauffeur poids lourds et conductrices d’engins va coûter près de 300 millions de francs à l’entreprise.

« Cette somme peu sembler énorme, mais c’est parce que nous faisons travailler les gens sur nos propres machines, c’est-à-dire, les machines qui servent sur les Ports cargo et minéralier. Donc, on les mobilise pour la formation. Nous avons, à cet effet, comptabiliser leur amortissement durant la formation. Ce qui explique que ce montant soit élevé » a indiqué Sylvie Boldrini, coordonnatrice du projet.

Cette somme comprend, en effet, la mobilisation du personnel, leur temps de travail, les moyens matériels mobilisés,  le manque à gagner pour les deux ports et les allocations dédiées aux femmes durant les neufs mois de formation.

« Ce n’est pas de l’argent cash… », a insistĂ© la coordonnatrice du projet.

Il faut savoir que le Groupe GSEZ supporte ce projet Ă  hauteur de de 72% contre 28% pour son partenaire la CDC.

Flaury-Delarroche

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire