Le chiffre d’affaires du Groupe Comilog en baisse de 14 % au 1er semestre 2016

En raison des prix historiquement bas sur les marchés mondiaux etd’une décision d’arrêt de la production de manganèse à Moanda durant 4 semaines, le chiffre d’affaires d’ERAMET Manganèse (Groupe Comilog) a baissé de 14 % au 1er semestre 2016.

Il s’est établi  à 406 milliards de francs  contre  471 milliards de francs sur une base comparable au 1er semestre 2015.

« La production mondiale brute d’acier au carbone, principal dĂ©bouchĂ© du manganèse, est en recul de – 2,2 % par rapport au premier semestre 2015 (…). Et la contraction du marchĂ© de l’acier au carbone au premier trimestre 2016 a eu pour effet une forte augmentation des stocks de minerai disponibles. Dans ce contexte, Comilog a suspendu, durant près de 4 semaines, la production de minerai de manganèse Ă  Moanda au Gabon au cours du 1er trimestre 2016 », indique le groupe mĂ©tallurgique français.

Toutefois, le premier semestre 2016 a permis la finalisation des accords de financement pour le plan de rénovation de la voie de chemin de fer transgabonais (SETRAG). Il permettra, à terme, d’accroître la capacité de transport et la fiabilité de la voie.

Le montant de cette opération, qui s’étale sur 8 ans, est de 207 milliards de francs dont 61 milliards de francs à la charge de l’Etat gabonais.

Le solde est portĂ© par SETRAG qui vient de bĂ©nĂ©ficier de financements internationaux obtenus par l’intermĂ©diaire de la SFI (Banque Mondiale) et de Proparco (filiale de l’AFD – Agence Française de DĂ©veloppement).

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire