Commerce : Les Ă©changes entre le Gabon et la Chine ont atteint 2137 milliards de francs en 2019

DIG/ D’après la direction générale de l’Economie et de la Politique fiscale, les échanges entre le Gabon et ses partenaires extérieurs ont enregistré une hausse de 4,9% à fin décembre 2019, suite principalement aux commandes de la Chine et de la France.

Ainsi, sans discontinuité durant les six dernières années, la Chine demeure le premier partenaire du Gabon, avec un volume d’échanges estimé à 2137,5 milliards de FCFA en 2019.

Elle est suivie de la France (410,5 milliards FCFA), de la Belgique (229,5 milliards de FCA) et de Singapour (144,1 milliards de FCFA).

En  2019, les ventes du Gabon vers ses dix premiers clients ont enregistré une légère hausse de 0,6% pour s’établir à 3125,9 milliards de FCFA.

Cette variation est portée essentiellement par la demande de la Chine (1984,9 milliards de FCFA), de Singapour (124,0 milliards de FCFA), de la Corée du sud (111,8 milliards de FCFA) et des Pays Bas (108,4 milliards de FCFA), en liaison avec les ventes du pétrole brut, du manganèse et du bois sciés et ouvrages.

Les relations bilatérales entre le Gabon et la Chine ont produit un solde commercial excédentaire de 1832,3 milliards FCFA, lié à l’augmentation des commandes de pétrole, de manganèse, de bois sciés et ouvrages.

Au niveau géographique, le continent asiatique (avec 77,6% des parts) se positionne au premier rang, devant l’Europe (16,0%), l’Amérique (2,3%) et l’Océanie (2,3%).

La place de l’Asie se justifie par une importante contribution des commandes de la Chine, de Singapour, de la Corée du Sud, de l’Inde et de la Malaisie, liée aux ventes de pétrole, de manganèse et de bois sciés et ouvrages.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire