CommuniquƩ final du Conseil des ministres du 23 Mai 2019

DIG/ Le jeudi 23 mai 2019, sous la haute PrĆ©sidence de Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, PrĆ©sident de la RĆ©publique, Chef de lā€™Etat, le Conseil des Ministres sā€™est rĆ©uni dĆØs 10 heures, dans la salle habituelle au Palais de la PrĆ©sidence de la RĆ©publique.

A lā€™ouverture de la seĢance, le Conseil des Ministres a tenu aĢ€ rendre un vibrant hommage aĢ€ Son Excellence Monsieur le PreĢsident de la ReĢpublique, Chef de lā€™Etat, Ali BONGO ONDIMBA, pour son implication treĢ€s active sur la sceĢ€ne diplomatique et surtout son engagement incessant aĢ€ poursuivre la reĢalisation des chantiers tant attendus par les populations, pour lā€™ameĢlioration du bien-eĢ‚tre de nos compatriotes.

Aussi, cette implication se mateĢrialise-t-elle par lā€™agenda treĢ€s chargeĢ du Chef lā€™Etat, marqueĢ depuis son retour par les visites officielles effectueĢes en terre gabonaise par les PreĢsidents des ReĢpubliques sœurs Togolaise et de la CoĢ‚te dā€™Ivoire, mais eĢgalement par les audiences quā€™il accorde aĢ€ plusieurs hautes personnaliteĢs tant sur le plan national quā€™international.

En effet, le PreĢsident de la ReĢpublique, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, a recĢ§u, le 07 Mai 2019, son Homologue Faure ESSOZIMNA GNASSINGBE, PreĢsident de la ReĢpublique Togolaise qui a effectueĢ, aĢ€ Libreville, une visite de travail et dā€™amitieĢ en vue de consolider la coopeĢration bilateĢrale entre le Gabon et le Togo, passer en revue la situation politique et seĢcuritaire dans nos sous-reĢgions respectives et examiner les questions dā€™inteĢreĢ‚t commun.

Les deux Chefs dā€™Etats ont eĢmis le vœu dā€™unir leurs efforts pour un deĢveloppement eĢconomique et asseoir un environnement seĢcuritaire dans leurs Zones reĢgionales ainsi que dans leurs pays respectifs.

Cā€™est fort de cet eĢtat dā€™esprit que le Chef de lā€™Etat gabonais a eĢgalement accueilli le 15 mai 2019, aĢ€ Libreville, Son Excellence Alassane Dramane OUATTARA, PreĢsident de la ReĢpublique de CoĢ‚te dā€™Ivoire.

Au cours de cette visite de travail et dā€™amitieĢ au Gabon, le Chef de lā€™Etat gabonais et son hoĢ‚te de marque ont examineĢ les sujets relatifs au climat seĢcuritaire qui preĢvaut dans certains pays du continent, aĢ€ la situation moneĢtaire dans leurs sous-reĢgions respectives, aĢ€ la protection de lā€™environnement, aĢ€ la lutte contre toute forme de criminaliteĢ ainsi que des questions dā€™inteĢreĢ‚t commun.

Au terme de leurs seĢjours au Gabon magnifiant lā€™excellence des relations de coopeĢration et dā€™amitieĢ entre nos trois pays, les Chefs dā€™Etat du Togo et de CoĢ‚te dā€™Ivoire ont particulieĢ€rement manifesteĢ leur satisfaction dā€™avoir rencontreĢ leur homologue et se sont reĢjouis de son eĢtat de santeĢ.

Sur le plan national, le 9 mai 2019, le Chef de lā€™Etat sā€™est entretenu avec les Doyen et Vice-doyen du Corps diplomatique ainsi quā€™avec les Ambassadeurs des pays membres du Conseil de SeĢcuriteĢ des Nations-Unies accreĢditeĢs au Gabon.

Ces audiences avec les Chefs de Mission diplomatiques marquent la volonteĢ du PreĢsident de la ReĢpublique, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA dā€™examiner les questions bilateĢrales, continentales et internationales et de reĢiteĢrer les positions gabonaises sur les grands dossiers de lā€™heure.

Par ailleurs, Son Excellence Monsieur le PreĢsident de la ReĢpublique, Chef de lā€™Etat, Ali BONGO ONDIMBA a recĢ§u, le 03 mai 2019, les maires de tous les chefs lieu de province nouvellement installeĢs.

Au cours de lā€™entretien quā€™il leur a accordeĢ, le Chef de lā€™Etat a examineĢ les questions relatives aĢ€ la gestion de leurs municipaliteĢs respectives. Des points relatifs au foncier, aux voiries urbaines, aĢ€ la lutte contre lā€™insalubriteĢ, aĢ€ lā€™eĢclairage public, au transport et aĢ€ lā€™emploi ont en outre eĢteĢ eĢvoqueĢs.

Enfin, le Chef de lā€™Etat, a recĢ§u, le 20 mai 2019, les Lettres de creĢance de trois (3) nouveaux Ambassadeurs accreĢditeĢs au Gabon avec reĢsidence aĢ€ Libreville, notamment les Ambassadeurs du Royaume dā€™Arabie Saoudite, du Cameroun et de lā€™Italie.

AU TITRE DES PROJETS DE TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES

MINISTERE DES SPORTS, DES LOISIRS, DE LA CULTURE ET DE Lā€™ARTISANAT

Le Ministre dā€™Etat a preĢsenteĢ au Conseil des Ministres, qui lā€™a adopteĢ, un projet de loi portant creĢation, attributions et organisation de lā€™Office National de DeĢveloppement du Sport et de la Culture.

Lā€™Office National de DeĢveloppement du Sport et de la Culture, en abreĢgeĢ ONDSC et deĢsigneĢ lā€™Office, est un eĢtablissement public aĢ€ caracteĢ€re industriel et commercial, doteĢ de la personnaliteĢ juridique et jouissant de lā€™autonomie administrative et financieĢ€re.

La creĢation de cet Office mateĢrialise le transfert des missions des structures publiques auparavant supprimeĢes telles que le Fonds National de DeĢveloppement du Sport (FNDS), lā€™Agence Nationale de Gestion des Infrastructures Sportives et Culturelles (ANAGEISC) et la Commission Nationale dā€™Organisation et de Gestion des EveĢ€nements et Manifestations aĢ€ CaracteĢ€re National et International (CNOGEMCNI).

Lā€™Office a pour mission de contribuer au deĢveloppement du sport et aĢ€ la promotion de la culture ainsi que la gestion des structures hoĢ‚telieĢ€res eĢrigeĢes pour lā€™organisation des CAN 2012 et 2017 par notre pays. .

A ce titre, lā€™Office se compose :

āˆ’ dā€™un Conseil dā€™Administration ; āˆ’ dā€™une Direction GeĢneĢrale ;
āˆ’ dā€™une Agence Comptable.

MINISTERE DES RELATIONS AVEC LES INSTITUTIONS CONSTITUTIONNELLES ET LES AUTORITES ADMINISTRATIVES INDEPENDANTES

Sur proposition du Ministre dā€™Etat, le Conseil a adopteĢ le Projet de loi portant modification de certaines dispositions de la loi nĀ°13/96 du 15 avril 1996 portant creĢation du Conseil National de la DeĢmocratie modifieĢe par la loi nĀ°004/2015 du 08 septembre 2015.

Ce projet de loi vise aĢ€ transformer les recommandations issues du Dialogue Politique dā€™AngondjeĢ, relatives au Conseil National de la DeĢmocratie, en actes leĢgislatifs.

Ainsi, tout en maintenant son statut dā€™AutoriteĢ Administrative IndeĢpendante, le Conseil National de la DeĢmocratie voit ses missions renforceĢes.

A cet effet, il devient une autoriteĢ morale consultative et permanente de dialogue et de concertation entre les acteurs politiques.

Cā€™est aĢ€ ce titre que les dispositions de lā€™ Article 2 de la loi nĀ°13/96 du 15 avril 1996 susviseĢ sont modifieĢes et se lisent deĢsormais ainsi quā€™il suit :

Ā« Article 2 nouveau, il est notamment chargeĢ :

  • dā€™eĢlaborer un code de bonne conduite aĢ€ lā€™usage des acteurs de la vie politique nationale et veiller aĢ€ son application ;
  • Ā dā€™assurer la meĢdiation dans les conflits opposant les acteurs et les partis politiques entre eux ;
  • dā€™assurer la promotion du consensus autour des questions dā€™inteĢreĢ‚t national et des principes deĢmocratiques et reĢpublicains ;
  • Ā de contribuer au renforcement de lā€™uniteĢ nationale par lā€™enracinement de la culture, du pluralisme et de la toleĢrance politique ;
  • de promouvoir les relations entre les partis politiques ;
  • de contribuer au renforcement des capaciteĢs des partis politiques ;
  • du suivi des accords et recommandations des dialogues politiques Ā».

Par ailleurs, le mode de deĢsignation et la dureĢe du mandat de ses membres enregistrent une modification.

Ainsi, le PreĢsident du Conseil National de la DeĢmocratie est deĢsormais nommeĢ par deĢcret du PreĢsident de la ReĢpublique pour une dureĢe de quatre ans renouvelable une fois. Les autres membres du Bureau sont eĢlus par leurs Pairs et voient la dureĢe de leur mandat passer de deux (02) aĢ€ quatre (04) ans.

MINISTERE DU BUDGET ET DES COMPTES PUBLICS

Le Conseil des Ministres a enteĢrineĢ le projet de deĢcret portant modification de certaines dispositions du deĢcret nĀ° 635/PR/MECIT du 20 aouĢ‚t 2010 portant creĢation et organisation de la Direction GeĢneĢrale de la Dette.

Ce projet de texte reĢorganise la Direction GeĢneĢrale de la Dette, aux fins de mieux inteĢgrer lā€™activiteĢ de ce service, dans la politique eĢconomique et budgeĢtaire de lā€™Etat.

A cet effet, la principale innovation consiste aĢ€ placer deĢsormais ladite Direction GeĢneĢrale sous lā€™autoriteĢ conjointe des Ministres en charge de lā€™Economie et du Budget.

Ainsi, ce nouveau positionnement permettra au Gouvernement de :

  • sā€™assurer que le recours aĢ€ lā€™emprunt reĢpond aĢ€ un besoin reĢel lieĢ aĢ€ lā€™exeĢcution des deĢpenses autoriseĢes par la Loi de Finances ;
  • mieux connaitre et mieux prendre en compte dans lā€™eĢlaboration des preĢvisions budgeĢtaires et comptables les engagements lieĢs aĢ€ la dette de lā€™Etat ;
  • sā€™assurer que le volume de la Dette, des Charges et les contrats y affecteĢs restent soutenables par rapport aĢ€ la situation de la TreĢsorerie de lā€™Etat.

MINISTERE DE Lā€™ECONOMIE, DE LA PROSPECTIVE ET DE LA PROGRAMMATION DU DEVELOPPEMENT CHARGE DE LA PROMOTION DES INVESTISSEMENTS PUBLICS ET PRIVES

Sur proposition du Ministre le Conseil des Ministres a autoriseĢ le financement par lā€™Etat du programme volet Eau Potable du premier Programme InteĢgreĢ pour lā€™Alimentation en Eau Potable et lā€™Assainissement de Libreville (PIAEPAL).

Le PIAEPAL est une initiative du Gouvernement qui vise aĢ€ garantir, aĢ€ lā€™horizon 2025, un acceĢ€s universel durable aĢ€ lā€™eau potable. Il va ainsi contribuer aĢ€ renforcer et ameĢliorer les services dā€™eau potable et dā€™assainissement du Grand Libreville se composant des Communes de Libreville, Akanda, Owendo et Ntoum.

Le programme sā€™articule autour de trois composantes que sont :

1. le deĢveloppement des infrastructures dā€™Alimentation en Eau Potable (AEP). Il comprend le renouvellement du reĢseau de lā€™Alimentation de lā€™Eau Potable, le renforcement et lā€™extension de 131 km du reĢseau dā€™AEP de Libreville et la reĢparation des fuites dans les baĢ‚timents administratifs ;

2. lā€™ameĢlioration de la gouvernance sectorielle et le renforcement des capaciteĢs. Elle comprend entre autres, lā€™eĢquipement des MinisteĢ€res beĢneĢficiaires, la formation des principaux acteurs et la preĢparation des eĢtudes techniques pour le deĢveloppement des infrastructures.

3. la coordination et la gestion du programme.

Elle vise essentiellement lā€™exeĢcution efficace et efficiente du Programme.

Le projet a eĢgalement un impact environnemental et social. En effet, il va engendrer chez 920.000 habitants du Grand Libreville un approvisionnement reĢgulier en eau potable et en quantiteĢ suffisante.

MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DE Lā€™INNOVATION, DU SERVICE PUBLIC ET DU TRAVAIL

Le Ministre a fait adopter par le Conseil des Ministres deux (2) projets de deĢcret.

Le premier projet de deĢcret porte creĢation, attributions et organisation de lā€™Inspection SpeĢciale du Travail chargeĢe du Secteur Minier.

Le preĢsent deĢcret consacre deĢsormais lā€™existence au sein de la Direction GeĢneĢrale du Travail, lā€™Inspection SpeĢciale du Travail chargeĢe du Secteur Minier.

Cette Inspection SpeĢciale assure les missions deĢvolues aux Inspecteurs du travail conformeĢment aux dispositions des textes en vigueur, aĢ€ lā€™exception des activiteĢs ou opeĢrations relatives aux hydrocarbures liquides ou gazeux et des eaux souterraines.

A ce titre, lā€™Inspection SpeĢciale a pour mission dā€™opeĢrer des controĢ‚les dans les entreprises qui exercent dans les domaines de la prospection, de la recherche, de lā€™exploitation, de la transformation, du transport et la commercialisation de toute substance du sous-sol, utilisable comme matieĢ€reĀ premieĢ€re de lā€™industrie ou de lā€™artisanat, de mateĢriaux de construction ou de travaux publics.

Le deuxieĢ€me projet de deĢcret porte organisation du recensement biomeĢtrique de toute personne eĢmargeant au budget de lā€™Etat.

La mise en place dā€™un systeĢ€me dā€™information et de gestion de ressources humaines requiert lā€™existence dā€™un fichier fiable.

Lā€™adoption de ce deĢcret contribuera aĢ€ la mise en œuvre dā€™une veĢritable politique de gestion des ressources humaines susceptible de garantir la pertinence et lā€™efficaciteĢ dā€™un systeĢ€me dā€™information, lā€™optimisation de la deĢpense publique affecteĢe aĢ€ la reĢmuneĢration des ressources humaines de lā€™Etat, la valorisation des agents de lā€™Etat par un veĢritable suivi.

MINISTERE DE Lā€™EMPLOI, DE LA JEUNESSE, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE, DE Lā€™INSERTION ET DE LA REINSERTION

Sur preĢsentation du Ministre, le Conseil des Ministres a adopteĢ le projet de deĢcret fixant les conditions dā€™attribution, de suspension et de suppression des bourses dā€™eĢtudes des filieĢ€res techniques et professionnelles.

La bourse dā€™eĢtudes objet du preĢsent deĢcret deĢsigne lā€™allocation financieĢ€re verseĢe aĢ€ lā€™eĢtudiant gabonais poursuivant une formation technique ou professionnelle, afin de soutenir ses eĢtudes, de lui assurer une meilleure eĢducation dans un eĢtablissement supeĢrieur agreĢe par lā€™Etat et favoriser son insertion professionnelle.

Pour beĢneĢficier de cette bourse, lā€™eĢtudiant devra eĢ‚tre :

  • de nationaliteĢ gabonaise et jouir de tous ses droits civiques et civils ;
  • titulaire dā€™un baccalaureĢat geĢneĢral ou technique datant de quatre (04) ans au plus ;
  • aĢ‚geĢ de vingt-sept (27) ans au plus au moment de la demande ;
  • admis au concours dā€™entreĢe pour une formation technique ou professionnelle dans un eĢtablissement supeĢrieur agreĢeĢ par lā€™Etat dans une filieĢ€re correspondant au deĢveloppement du pays et aĢ€ fort taux dā€™employabiliteĢ ; et remplir les conditions dā€™inscription prescrite par lā€™eĢtablissement supeĢrieur agreĢe.

Aussi, le preĢsent deĢcret vise-t-il principalement lā€™adaptation des conditions dā€™attributions de bourses aux besoins de lā€™eĢconomie nationale ce dans le but de mateĢrialiser les recommandations de la Task Force Education, Formation et Emploi reĢunie du 25 aouĢ‚t au 03 septembre 2018 au Cap Esterias.

MINISTERE DE LA PECHE ET DE LA MER

Le Conseil des Ministres a adopteĢ le projet de deĢcret portant attributions et organisation du MinisteĢ€re de la PeĢ‚che et de la Mer.

En effet, la filieĢ€re peĢ‚che et aquaculture reste encore modeste, et son deĢveloppement constitue un enjeu capital pour le Gouvernement, afin dā€™offrir de nombreuses et importantes opportuniteĢs de diversification de notre eĢconomie.

Pour ce faire, le MinisteĢ€re de la PeĢ‚che et de la Mer a pour missions :

En matieĢ€re de peĢ‚che :

  • Ā de concevoir la politique du gouvernement en vue de deĢvelopper et dā€™ameĢliorer la production et la commercialisation des produits de la peĢ‚che et de veiller aĢ€ sa mise en œuvre ;
  • Ā  dā€™eĢlaborer les lois et reĢ€glements en matieĢ€re de peĢ‚che et de veiller aĢ€ leur application ;
  • Ā  de preĢparer et de veiller aĢ€ la mise en œuvre des politiques publiques susceptibles dā€™ameĢliorer la connaissance des ressources halieutiques ;
  • Ā  de proposer toute mesure concourant aĢ€ la gestion durable des ressources halieutiques.En matieĢ€re de politique relative aĢ€ la Mer :
  • Ā  dā€™initier les actions de protection du littoral ;
  • Ā  dā€™eĢlaborer toute mesure concernant la protection et la gestion des eaux ;
  • Ā dā€™assurer lā€™ameĢnagement des milieux aquatiques en vue de leur valorisation ;
  • – Ā dā€™assurer la reĢgulariteĢ et la durabiliteĢ des eĢcosysteĢ€mes aquatiques ;
  • – Ā dā€™assurer la gestion inteĢgreĢe de la mer et du littoral.Aussi, pour son organisation, le MinisteĢ€re se compose-t-il :

    – du Cabinet du Ministre ;

– du SecreĢtariat GeĢneĢral ;
– de lā€™Inspection GeĢneĢrale des Services ;
– des Etablissements et Organismes sous tutelle.

MINISTERE DU TOURISME

Sur preĢsentation de Madame le Ministre, le Conseil des Ministres a enteĢrineĢ trois (3) projets de deĢcrets.

Le premier projet porte attributions et organisation du MinisteĢ€re du Tourisme.

Ce projet de deĢcret assure aĢ€ ce MinisteĢ€re un cadre juridique qui permettra le fonctionnement et lā€™organisation deses activiteĢs avec pour missions principales, entre autres de :

  • – Ā proposer et eĢvaluer les strateĢgies de deĢveloppement du tourisme ;
  • – Ā reĢ€glementer et veiller au respect des normes en vigueur dans le secteur tourisme ;
  • – Ā promouvoir les meĢtiers du tourisme.Pour son organisation, ce DeĢpartement MinisteĢriel se compose ainsi quā€™il suit :

    – Cabinet du Ministre ;

    – SecreĢtariat GeĢneĢral ;

– Inspection GeĢneĢrale des Services ;
– Etablissements et Organismes sous tutelle.

Le deuxieĢ€me projet de deĢcret quant aĢ€ lui fixe les statuts de lā€™Agence Gabonaise de DeĢveloppement et de Promotion du Tourisme et de lā€™HoĢ‚tellerie.

Lā€™Agence Gabonaise de DeĢveloppement et de Promotion du Tourisme et de lā€™HoĢ‚tellerie, deĢsigneĢ AGATOUR est un eĢtablissement public aĢ€ caracteĢ€re industriel et commercial, doteĢ de la personnaliteĢ juridique et de lā€™autonomie administrative et financieĢ€re.

Lā€™AGATOUR a pour mission de mettre en œuvre le politique du Gouvernement en matieĢ€re de tourisme.

En effet, notre pays posseĢ€de un environnement naturel exceptionnel qui preĢsente un potentiel de deĢveloppement pour dā€™autres secteurs tels que le transport, lā€™hoĢ‚tellerie et lā€™artisanat.

Enfin, le troisieĢ€me projet de deĢcret porte modification de lā€™article 2 du deĢcret nĀ° 0314/PR/MINT du 25 septembre 2014 portant creĢation et organisation de lā€™Agence Gabonaise de DeĢveloppement et de Promotion du Tourisme et de lā€™HoĢ‚tellerie.

Ledit projet supprime la gestion des hoĢ‚tels par lā€™AGATOUR. De ce fait, lā€™Agence aura doreĢnavant pour seule mission de faire la promotion de la destination Gabon par la mise en place des strateĢgies touristiques approprieĢes.

A ce titre, les dispositions de lā€™article 2 du deĢcret nĀ° 0314/PR/MIMT du 25 septembre 2014 susviseĢ sont modifieĢes et se lisent deĢsormais ainsi quā€™il suit :

Ā« Article 2 nouveau : lā€™AGATOUR assiste le Gouvernement dans la mise en œuvre des politiques publiques en matieĢ€re de deĢveloppement touristique.

A ce titre, elle est notamment chargeĢe :

  • – Ā dā€™adapter lā€™offre gabonaise aĢ€ la demande touristique nationale et internationale ;
  • – Ā dā€™accompagner les acteurs publics et priveĢs en vue dā€™accroitre leur compeĢtitiviteĢ eĢconomique ;
  • – Ā dā€™assister les porteurs de projets publics et priveĢs dans le cadre de conventions speĢcifiques : dā€™eĢtudes de faisabiliteĢ, diagnostic de positionnement, montage de projet,recherche de partenaires exploitants ;
  • – Ā de produire des outils dā€™observation de lā€™activiteĢ touristique, des publications techniques et des eĢtudes de marcheĢs geĢneĢralistes ou theĢmatiques ;
  • – Ā de veiller aĢ€ accroĆ®tre lā€™offre de formation dans les meĢtiers du tourisme ;
  • – Ā de deĢvelopper la promotion de la destinationGabon par la mise en place dā€™une strateĢgie

    touristique approprieĢe ;

  • – Ā de promouvoir lā€™activiteĢ de lā€™hoĢ‚tellerie surlā€™ensemble du territoire national en collaboration avec les administrations et organismes concerneĢs.

    Lā€™AGATOUR peut recevoir des pouvoirs publics toute autre mission en rapport avec son domaine dā€™activiteĢ. Ā»

Ainsi, lā€™AGATOUR comprend :

– le Conseil dā€™Administration ; – la Direction GeĢneĢrale ;
– lā€™Agence Comptable.

PreĢsidence de la ReĢpublique CommuniqueĢ final SCM Page 20 sur 47

SeĢance du jeudi 23 mai 2019

EN MATIERE DE POLITIQUE GENERALE

MINISTERE DES FORETS ET DE Lā€™ENVIRONNEMENT, CHARGE DU PLAN CLIMAT

Le Conseil des Ministres a pris acte de la communication faite au sujet du troisieĢ€me rapport de la Communication Nationale sur les Changements Climatiques.

Ce rapport a pour objet dā€™eĢtablir, mettre aĢ€ jour, publier et mettre aĢ€ la disposition de la ConfeĢrence des Parties les Communications Nationales, relatives entre autres aĢ€ des :

  • – Ā programmes nationaux visant aĢ€ atteĢnuer les changements climatiques ;
  • – Ā programmes de coopeĢration des travaux de recherche scientifique, technologique, technique, dā€™observation systeĢmatique ;
  • – Ā meĢcanismes de prise en compte de lā€™approche genre dans la lutte contre les changements climatiques.

Le Conseil des Ministres a eĢgalement enteĢrineĢ le rapport qui consacre la signature entre les opeĢrateurs du secteur foreĢ‚t et les communauteĢs villageoises de 157 cahiers de charges contractuelles, traduisant ainsi la volonteĢ et lā€™adheĢsion des opeĢrateurs aĢ€ la politique dā€™aide sociale aĢ€ lā€™endroit de nos communauteĢs villageoises.

Lā€™eĢlaboration de ces cahiers de charges contractuelles vise aĢ€ encadrer la contribution financieĢ€re fournie par les titulaires des Concessions ForestieĢ€res sous AmeĢnagement Durable aux CommunauteĢs locales.

MINISTERE DE LA FAMILLE, DE LA DECENNIE DE LA FEMME ET DE Lā€™EGALITE DES CHANCES

Sur preĢsentation de Madame le Ministre, le Conseil des Ministres a enteĢrineĢ la creĢation du ComiteĢ de pilotage chargeĢ de lā€™eĢlaboration du Plan dā€™Action National pour la mise en œuvre de la ReĢsolution 1325 du Conseil des Nations-Unies sur les Femmes, la Paix et la SeĢcuriteĢ.

En effet, la reĢsolution 1325, adopteĢe le 31 octobre 2000, par le Conseil de SeĢcuriteĢ des Nations-Unies, souligne lā€™importance dā€™une pleine participation des femmes dans des conditions dā€™eĢgaliteĢ, aĢ€ la preĢvention et au reĢ€glement des conflits, ainsi quā€™aĢ€ lā€˜eĢdification et au maintien de la paix.

MINISTERE DU TOURISME

Le Conseil des Ministres a marqueĢ son accord pour la reĢalisation du programme concernant une eĢtude pour la reĢalisation du village touristique dā€™Okolassi.

Au regard de la demande croissante du tourisme culturel, ce programme vise la creĢation de lā€™auto- emploi et lā€™organisation dā€™une eĢconomie locale.

Aussi, ce village abriterait-il des artisans, des restaurants, un espace de spectacle de sceĢ€ne des rites traditionnels, des ateliers et lieux dā€™apprentissage des jeux traditionnels gabonais.

AU TITRE DES MISSIONS-SEMINAIRES ET CONFERENCES

MINISTERE CHARGE DE Lā€™EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES ET DU CONTROLE Dā€™ETAT

Le Conseil des Ministres a approuveĢ lā€™organisation aĢ€ Libreville, du 30 mai au 1er juin 2019, des JourneĢes Nationales de lā€™Evaluation (JNE), sous le theĢ€me Ā« Institutionnalisation de lā€™eĢvaluation des Politiques publiques au Gabon : Enjeux et Perspectives Ā».

MINISTERE DE LA FAMILLE, DE LA DECENNIE DE LA FEMME ET DE Lā€™EGALITE DES CHANCES

Sur preĢsentation de Madame le Ministre, le Conseil des Ministres a marqueĢ son accord pour la ceĢleĢbration de la feĢ‚te des meĢ€res, le 26 mai 2019.

Pour lā€™eĢdition 2019, commeĢmoreĢe sous le theĢ€me Ā«Maman : mon premier meĢdecin Ā», en partenariat avec la Croix Rouge, le MinisteĢ€re de la Famille paracheĢ€vera les compeĢtences de 150 meĢ€res en soins de premiers secours/premiers gestes.

MINISTERE DU COMMERCE ET DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES, PETITES ET MOYENNES INDUSTRIES

Le Conseil des Ministres a approuveĢ lā€™organisation aĢ€ Libreville, du 1er Forum sur lā€™entrepreneuriat social au Gabon, du 19 au 21 juin 2019, sur le theĢ€me Ā« Quelle place pour lā€™entrepreneuriat social au Gabon ? Ā».

Ce Forum a pour objectif geĢneĢral de contribuer, par la promotion de entrepreneuriat social et lā€™esprit dā€™entreprise, aĢ€ la lutte contre le choĢ‚mage et lā€™exclusion sociale.

Aussi, permettra-t-il aux diffeĢrents acteurs de faire ensemble lā€™eĢtat des lieux de ce secteur eĢconomique, dā€™identifier les contraintes et les avanceĢes avant de deĢgager des perspectives.

MINISTERE DU TOURISME

Le Conseil des Ministres a marqueĢ son accord pour la tourneĢe nationale du secteur touristique, du 10 au 25 juin 2019 et des Rencontres nationales.

Ces initiatives nationales ont pour objectif dā€™eĢdifier les opeĢrateurs eĢconomiques du secteur sur les principales innovations juridiques, sensibiliser les acteurs, informer et eĢchanger avec les acteurs du secteur hoĢ‚telier et restauration. Les collectiviteĢs locales seront davantage eĢdifieĢes sur lā€™importance de leur roĢ‚le dans le deĢveloppement du tourisme au Gabon.

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

SECRETARIAT GENERAL

– Conseiller du PreĢsident de la ReĢpublique : Monsieur Jean de Dieu ZUE DZANG

Enfin, le Conseil des Ministres a enteĢrineĢ les mesures individuelles suivantes :

CABINET DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

– Conseiller du PreĢsident de la ReĢpublique:

Monsieur Marcel KIYENDE

  • – Ā AttacheĢe de Cabinet :NDAOT ZITOMBO
  • – Ā ChargeĢe de Mission :MAMALEPOT SANDOUNGOUT Madame Ornelia

Madame Gianna

Les personnels ci-apreĢ€s sont remis aĢ€ la disposition de leurs administrations dā€™origine.

  • – Ā Professeur Didier TABA ODOUNGA ;
  • – Ā Colonel Pierre Marie BIBANG-BI-MBA;
  • – Ā Lieutenant-colonel Guy L. GAUDONG MBETHE;
  • – Ā Docteur Jean Marc NGOME NDONG;
  • – Ā Capitaine Stide Charmel AWASSI;

Mesdames :
o Veuve MONSARD neĢe NDIAYE K. ;

o Sandrine GUEMEBE ENDAMANE ; o Aurel KOUMBA ;
o Roxane NDEMBI YAWA ;
o MBINA ALIDA;

o MASSOUKU MA-SERE neĢe CISSE; o PulcheĢrie MBOUMBA MBADINGA ; o Elda Emeline KA-DJEMBI; oCharleĢ€nSylvana MBOUMBA;

o Jeannette MASSANDE NZIENGUI ;

o Marie CeĢcile MEZOE MATOME;

oBernadette MOUSSAVOU. Messieurs

o MOUKAGNIA BOUKA ; o Benjamin NGOUBOU ;

Veuve

SeĢance du jeudi 23 mai 2019

oPaulJoseph GNAMA; oLeĢandre MOUSSAVOU ; oYves Mesmin MABIKA; o FrancĢ§ois MABENDE ;

o Jean Louis NZAMBA;
o Landry MIHINDOU MIHOUDOU ; oJoseAnicet MOUENGA.

HAUT-COMMISSARIAT A Lā€™ENVIRONNEMENT ET AU CADRE DE VIE

CABINET DU HAUT-COMMISSAIRE

– Chef de Cabinet : Monsieur Rostand Guy NDONG ALLOGO

– ChargeĢ dā€™Etudes : Monsieur Georges GASSITA

– SecreĢtaire ParticulieĢ€re du Haut-Commissaire : Madame Sonia AngeĢ€le NTSAME ALLO

– Chauffeur du Haut-Commissaire : Monsieur

Didier EPOTA EKOUMEKOUME

DIRECTION DE LA PROTECTION DE Lā€™ENVIRONNEMENT

– Directeur : Madame PlaxeĢ€de ANGUE NZE SERVICE DES EVALUATIONS

ENVIRONNEMENTALES

– Chef de Service : Monsieur ReneĢ MBOZA ORUMBONGANY

DIRECTION DE Lā€™AMELIORATION DU CADRE DE VIE

– Directeur : Monsieur Bernard Landry PANZOU

SERVICE COORDINATION DES ORDURES MENAGERES

– Chef de service : Monsieur Prosper MeĢthodes AGUEWHET

SERVICE DU CONTROLE ET DE LA REPRESSION DES ATTEINTES AU CADRE DE VIE

– Chef de service : Monsieur Romuald MEZUI ONDO

SERVICE CARTOGRAPHIE

– Chef de service : Madame Arlette NANA NZIENGUI

DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES

– Directeur : Monsieur

BYSSIENGOU SERVICES CONTENTIEUX

– Directeur : Monsieur BEMBELENY Cyril Jean SeĢveĢrin Baptiste

DIRECTION DESĀ AFFAIRES ADMINISTRATIVES ET FINANCIERES

– Directeur : Madame AneĢmone MENGOME
MINISTERE DE Lā€™ECONOMIE, DE LA PROSPECTIVE ET DE LA PROGRAMMATION, DU DEVELOPPEMENT, CHARGƉ DE LA PROMOTION DESĀ INVESTISSEMENTS PUBLICS ET PRIVES

DIRECTION GENERALE DE LA DETTE

– Directeur GeĢneĢral Adjoint : Madame Nicole MBOU neĢe ROBAKY en remplacement de Monsieur NGOUSSY MAYANGAH Fernand

CABINET DU DIRECTEUR GENERAL

– SecreĢtaire ParticulieĢ€re : Madame Jeanne- Claire IBOTSIIYANGOU

– Assistante de Direction: Madame Nelly Livia DELBRAH OZENGA

– Chauffeur Particulier: Monsieur Rudy REBELLAH

  • – Ā Agent de Liaison: Monsieur Martin ANTCHOUET
  • – Ā ChargeĢdā€™Etudes1:MonsieurSamuelNDONG MESSAH
  • – Ā ChargeĢe dā€™Etudes 2 : Madame Luce MADINGA en remplacement de Madame Larissa ONTALA
  • – Ā ChargeĢ dā€™Etudes 3 : Monsieur SteĢphane NGUEBOCABINET DU DIRECTEUR GENERAL ADJOINT
  • – Ā SecreĢtaire ParticulieĢ€re : Madame CleĢmence NDONG
  • – Ā Assistante de Direction : Madame Lucie BOA BENDJE
  • – Ā ChargeĢ dā€™Etudes 1: Monsieur Hans Dimitri OWELE DOUOLO
  • – Ā ChargeĢe dā€™Etudes 2 : Madame Sandra AYINGONO

DIRECTION DE LA NEGOCIATION ET DU SUIVI DES MARCHES

  • – Ā Directeur : Madame Tina Marlyse KAMBANGOYE Ep. LEBOUSSI
  • – Ā Directeur Adjoint : Madame Pauline ETOUGHE NYINZE
  • – Ā Chef de Service des Emprunts BilateĢraux et MultilateĢraux : Monsieur EulogeMOUANGA
  • – Ā Chef de Service des PreĢ‚ts Commerciaux et MarcheĢs Financiers : Madame Stella Varte OSSONE
  • – Ā Chef de Service de la NeĢgociation de la Dette InteĢrieure et des EĢmissions : Madame BeĢatrice MELIGUE Mā€™ONDO.DIRECTION DES OPERATIONS

    – Directeur : Monsieur Jean-ReĢmy ASSIMBO REMBOUROU

  • – Ā Directeur Adjoint : Madame LeĢocadie ONGAYE, en remplacement de Monsieur Apollinaire KOUMBA
  • – Ā Chef de Service Tirages : Madame Marie- Laure NGOUBOU EP. OKINDA
  • – Ā Chef de Service Remboursement : MadameDaine ANAMBINE MANGAGUELA
  • – Ā Chef de Service Mandatement : MonsieurPatrick OKOUMBA DIRECTION DE LA STRATEGIE
  • – Ā Directeur : Monsieur Clotaire OBAME NZE
  • – Ā Directeur Adjoint : Madame HeĢleĢ€ne SandraESSO ZENG
  • – Ā Chef de Service des Statistiques et Reporting : Monsieur Arthur OBOLO LONGHO
  • – Ā Chef du Service de la Prospective : MadameRuth Priscille BOUANGA MOUTIMBA

– Chef du Service de la Gestion des Risques et du suivi des MarcheĢs de Capitaux : Monsieur Puscas MBONGHO MICKOTO.

DIRECTION DE Lā€™INFORMATIQUE

  • – Ā Directeur : Monsieur Eddy Constant ASSAH OBIEGHE
  • – Ā Directeur Adjoint : Madame Carine Alida ESSILA AVOMO NTOLO
  • – Ā Chef de Service de lā€™Administration : MonsieurTosterman DIBANGOYE
  • – Ā Chef de Service DeĢveloppement et Maintenance : Monsieur SostheĢ€ne NGOUA ESSONO
  • – Ā Chef de Service Sauvegarde : MonsieurWulfan MABIALA

DIRECTION DE Lā€™AUDIT, DU CONTROLE DE LA QUALITE

  • – Ā Directeur : Madame Pricillia Lydiane MOUSSAVOU Epouse EDOU EDOU
  • – Ā Directeur Adjoint : Madame AmeĢlie Flore NONGO
  • – Ā Chef de service de lā€™audit : Monsieur Dimitri NEMBE
  • – Ā Chef de Service du ControĢ‚le Permanent : Monsieur Paul KEBA MALEKOU
  • – Ā Chef de Service ControĢ‚le des ReĢalisations : Monsieur Charles Mauril OBIANG MINTOā€™O.
  • – Ā Chef de Service ReĢglementation : MonsieurPascal OBOUNI

DIRECTION ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE

  • – Ā Directeur : Madame Estelle NTSABOUNGA eĢpouse EVOUNA
  • – Ā Directeur Adjoint : Madame Marceline MPIGHA
  • – Ā Chef de Service Recrutement et Gestion de CarrieĢ€res : Madame Horphine MVOULA
  • – Ā Chef de Service Administration et Social : Monsieur Price KEBA
  • – Ā Chef de Service Achat et Logistique : MonsieurRomuald ENGOHANG
  • – Ā Chef de Service Budget : Madame Anne Marie ADA NDONGCAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS (CDC)

    – Conseiller du Directeur GeĢneĢral : Monsieur

    Henri Paturault ANGUILET Jr

MINISTEĢ€RE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DE lā€™INNOVATION, DU SERVICE PUBLIC ET DU TRAVAIL

SECRETARIAT GENERAL

– SecreĢtaire GeĢneĢral Adjoint : Monsieur Elie Christian AGHOMA MOLOMBO

– ChargeĢe dā€™eĢtudes Mesdames :

o Arlette Nina MBADIBUBALA

o SALAMATOU Messieurs :

o Bertin ANGO EKOUMA o Martin BOUDINGA

SeĢance du jeudi 23 mai 2019

INSPECTION GENERALE DES SERVICES

– Inspecteur GeĢneĢral : MonsieurMarc Ulrich ABEGHE

– Inspecteur GeĢneĢral Adjoint : Madame

Paulinette EYI

Inspecteur des services Messieurs

o Jean de Dieu MINDOUME MAN oJeĢroĢ‚me MAVIOGA

SERVICE VALIDATION DES ACTES

– Chef de Service : Monsieur Joseph Gomez MOUNANGA IMBIMBI

SERVICE COURRIER

– Chef de Service : Madame Astride ITSIEMBOU MATSIENDI

PreĢsidence de la ReĢpublique CommuniqueĢ final SeĢance du jeudi 23 mai 2019 SCM Page 40 sur 47

DIRECTION CENTRALE DES SERVICES INFORMATIQUES

– Directeur Central : Monsieur Bruno OBAME NDONG

DIRECTION CENTRALE DE LA COMMUNICATION

  • – Ā Directeur Central : Madame Ingrid Orphise LITCHANGOU BABAMBOU
  • – Ā Directeur Central Adjoint : Monsieur Eric Tony NZAMBADIRECTION CENTRALE DES AFFAIRES JURIDIQUES
  • – Ā Directeur Central : Madame Carmelita MalaiĢˆka ETENO OZOUMET eĢp. NKALKSE MOMBO
  • – Ā Directeur Central Adjoint : Madame Edwige ABEME EYI

DIRECTION CENTRALE DE LA STATISTIQUE ET DES ETUDES

  • – Ā Directeur Central : Monsieur Simon NDZANDOU
  • – Ā Directeur Central Adjoint : Madame Elsa Yvonne NYINGONE NZEDIRECTION CENTRALE DES ARCHIVES

ET DE LA DOCUMENTATION

  • – Ā Chef de Service des Archives : Monsieur Jean MABICKA
  • – Ā Directeur Central Adjoint : Monsieur Francis Gontrand NDZE NZEDIRECTION GENERALE DE LA FONCTION PUBLIQUE

    – Directeur GeĢneĢral : Monsieur Edouard MFOULA MBOME

– Directeur GeĢneĢral Adjoint : Madame

Claire AYENOUE
DIRECTION DU RECRUTEMENT

– Directeur : Monsieur James LAWSON NKOMA

DIRECTION DE LA GESTION DES PERSONNELS ET DU CONTENTIEUX

Marie

– Directeur : Madame Louise BOUKANDOU MOUSSA VOU

SERVICE DE LA GESTION DES CARRIERES ET DES EMPLOIS

– Chef de Service : Monsieur ReĢgis MALEMBE

SERVICE DES RETRAITES

– Chef de Service : Monsieur BOUSSEBA MOUKEKE

DIRECTION DES STAGES PROFESSIONNELS

– Directeur : Madame Denise Fidelia MANDOTSI LEHOUMBOU eĢp. Mā€™BOUH

ECOLE NATIONALE Dā€™ADMINISTRATION (ENA)

– SecreĢtaire GeĢneĢral : Madame Yolande OSSOUGA

MINISTERE DE Lā€™EAU, DE Lā€™ENERGIE, DE LA VALORISATION ET DE Lā€™INDUSTRIALISATION DESRESSOURCES MINIERES

SOCIETE EQUATORIALE DES MINES (SEM)

DIRECTION GENERALE

– Directeur GeĢneĢral Adjoint : Monsieur Pierre Wilfried PISSA TCHAMBO

MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES, DE LA COOPERATION INTERNATIONALE, DE LA FRANCOPHONIE, DE Lā€™INTEGRATION REGIONALE ET DES GABONAIS DE Lā€™ETRANGER

SECRETARIAT GENERAL
– Ministre pleĢnipotentiaire : Madame Ginette

ARONDO, eĢpouse EDZANG SERVICES EXTERIEURS

AMBASSADE HAUTE REPRESENTATION DE LA REPUBLIQUE GABONAISE PRES LE ROYAUME DU MAROC

– 1er Conseiller: Madame Tathiana ChimeĢ€ne MAGHOUYA IGA-IGA, en remplacement de Monsieur BartheĢleĢmy LEBOUSSI, remis aĢ€ la disposition de son administration dā€™origine

PreĢsidence de la ReĢpublique CommuniqueĢ final SeĢance du jeudi 23 mai 2019 SCM Page 45 sur 47

– Conseiller chargeĢ du SecreĢtariat particulier du Chef de Mission diplomatique : Madame Arlette Raymonde NYINGONE OBAME, en remplacement de Madame Yvonne Anne Nanette NGWABIT MOKARANTSINGA, remise aĢ€ la disposition de son administration dā€™origine

AMBASSADE DE LA REPUBLIQUE GABONAISE PRES LE SAINT SIEGE

– 1er Conseiller: Madame Nicole ONANGA
– RappeleĢe : Madame GiseĢ€le NZAME EVOUNA

AMBASSADE DE LA REPUBLIQUE GABONAISE PRES LA REPUBLIQUE DE TURQUIE

– 1 er Conseiller: Monsieur Fernand Cyril YALIS, en remplacement de Monsieur CleĢment MASSALA MANDONGAULT, rappeleĢ

PreĢsidence de la ReĢpublique CommuniqueĢ final SeĢance du jeudi 23 mai 2019 SCM Page 46 sur 47

AMBASSADE DE LA REPUBLIQUE GABONAISE PRES LE ROYAUME DE BELGIQUE

– AttacheĢ Militaire : Lieutenant-colonel ArseĢ€ne EMV AHOU

TƩlƩchargez le communiquƩ final : CommuniquƩ final CM 23052019 (1)

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire