Concurrence et consommation : Les assises de Libreville pour un nouveau départ

DIG/ La ministre de l’Economie et de la relance, Nicole Janine Lydie Roboty √©pouse Mbou, a lanc√©, le mardi 14 septembre 2021 √† l’Institut de l’√©conomie et des finances (IEF), le cycle des s√©minaires sur la vulgarisation et la formation suite √† l’entr√©e en vigueur des nouveaux textes communautaires en mati√®re de concurrence et de consommation. Une longue s√©rie d‚Äôexpos√©s qui prendra fin en d√©but d√©cembre prochain.

Pour le directeur g√©n√©ral de l’IEF p√īle r√©gional, Thierry Mamadou Asngar,¬†¬†la repr√©sentante de la CNUCED Teresa Moreira et celui de la C√©mac, Michel Niama, l’objectif de ces assises est de favoriser l’application des r√®gles communautaires en mati√®re de concurrence et de protection des consommateurs en zone C√©mac.

Il sera donc question d‚Äôidentifier les strat√©gies et actions en vue de la transposition des nouveaux textes communautaires au sein de l’ordre juridique interne du Gabon ; et proposer des actions concr√®tes pour renforcer les cadres et les autorit√©s en charge de l’application des r√®gles de concurrence et de protection des consommateurs.

Pour la ministre de l‚ÄôEconomie, les politiques de concurrence et de consommation constituent des indications pertinentes sur l’√©tat √©conomique d’un pays. C’est pour cela que les pays d√©velopp√©s sont dot√©s de lois adapt√©es et d’organes performants pour r√©guler la concurrence et prot√©ger les consommateurs.

¬ę¬†Cet int√©r√™t a √©t√© per√ßu tr√®s t√īt par le Gabon, qui s’est dot√© d’administrations adapt√©es √† ces missions, √† savoir la direction g√©n√©rale de la Concurrence et de la consommation et la Direction g√©n√©rale des prix et des enqu√™tes √©conomiques. L’intervention de la C√©mac viendra donc renforcer la volont√© du gouvernement gabonais dans ces domaines¬†¬Ľ,¬†a indiqu√© Mme Roboty √©pouse Mbou.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire