Conjoncture/ Le secteur hĂ´telier dans la crise

Au terme des neuf premiers mois de 2016, la morosité de l’activité dans le secteur de l’hôtellerie et la restauration s’est confirmée au regard de l’évolution des principaux indicateurs.

Ainsi, le nombre de clients ayant séjourné dans les grands hôtels a diminué de 1,8%, occasionnant une perte de 5,17 points du taux d’occupation des chambres.

Les conséquences liées à la crise pétrolière et les manifestations durant la période postélectorale ont été à l’origine de cette situation.

Parallèlement, le chiffre d’affaires du secteur a régressé de 6,1% à 32,2 milliards de FCFA, sous l’effet des contre-performances de la restauration collective.

(Source : DGEPF)

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire