Le Conseil gabonais des chargeurs adopte son budget 2017 Ă  5,5 milliards de francs

RĂ©uni en session ordinaire le lundi 7 novembre, le Conseil d’Administration du Conseil gabonais des chargeurs (C.G.C) a arrĂȘtĂ© son budget pour l’exercice 2017 en ressources et en dĂ©penses Ă  la somme de 5,5 milliards de francs.

En raison de la crise que connait le transport international de marchandises par voie maritime au niveau mondial, ce budget est en légÚre baisse par rapport à 2016.

« L’annĂ©e 2016 a Ă©tĂ© une annĂ©e difficile et constructive pour le C.G.C. Une annĂ©e difficile caractĂ©risĂ©e par les soubresauts de la mauvaise conjoncture Ă©conomique et financiĂšre qui frappe notre pays et impacte nĂ©gativement ses recettes, consĂ©quence directe du ralentissement du trafic maritime de marchandises. Ce budget est donc Ă©tabli sur une base de prudence absolue», a indiquĂ© Luccheri Gahila en prĂ©sence du directeur gĂ©nĂ©ral du CGC Liliane Ngari Ă©pouse Onganga Y’ObĂ©guĂ©.

Mais malgrĂ© la conjoncture Ă©conomique et financiĂšre que traverse le pays, le CGC a indiquĂ© avoir maintenu, tant bien que mal, son programme d’activitĂ©s marquĂ© notamment par son redĂ©ploiement sur les modes de transport routier et aĂ©rien avec la crĂ©ation de l’ ‘antenne provinciale du Woleu Ntem Ă  Biyi et du Bureau de l’AĂ©roport de Libreville.

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire