« Consignation OYIS Logements » : Un nouveau flop pour la CDC ?

DIG/ A 9 mois de la livraison des citĂ©s de la « Consignation OYIS Logements » de MindoubĂ© prĂ©vue pour mars 2021, il semble, qu’Ă  l’instar de la CitĂ© Magnolias, le projet soit Ă©galement dans une impasse.

D’après des sources internes Ă  la CDC, les travaux n’ont, en rĂ©alitĂ©, jamais dĂ©marrĂ© alors que près de 6000 adhĂ©rents au projet ont depuis Ă©tĂ© enregistrĂ©s avec près de 6 milliards de FCFA encaissĂ©s par le maĂ®tre d’œuvre.

Faute de communication avec les futurs propriétaires, le doute s’est installé et plusieurs réservataires envisageraient déjà le remboursement intégral de leur mise de départ.

Les investisseurs brésiliens, chinois, et sud-africains qui, il y a plusieurs mois, se bousculaient à la CDC pour proposer leurs services dans le développement de ces deux projets, se seraient retirés, apprend-t-on.

Pourtant dans l’article 10 du contrat qui lie la Caisse des dépôts et consignations (CDC) aux adhérents, il est écrit que l’institution « s’engage à fournir un logement dans les 2 ans à compter de la signature du contrat et à restituer les fonds consignés en cas de survenue d’un des événements cités dans l’article 9 ».

Pour comprendre, le projet « Consignation OYIS Logement » est un mécanisme qui permet l’acquisition d’un logement aux personnes physiques qui auront au préalable constitué 20% de la valeur de l’habitation souhaitée au bout de deux ans.

Cette somme servira d’apport personnel pour le financement d’un logement du Groupe CDC.

Le solde devant être versé sur une durée maximum de 10 ans.

 DY

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire