Covid-19 : Le FMI exige du Gabon plus de transparence dans la gestion des ressources financières

DIG/ Le Fonds monétaire international (FMI) a invité le Gabon à faire preuve de plus de transparence dans la gestion des ressources financières liées à la pandémie de la Covid-19.

En effet, depuis l‚Äôapparition de la pand√©mie, le pays a contract√© plusieurs emprunts pour faire face √† l’urgence sanitaire, et a b√©n√©fici√© de nombreux dons en nature et en num√©raire de plusieurs chancelleries et des op√©rateurs √©conomiques.

A lui seul, en 4 mois, le Fonds a déjà décaissé près de 300 millions de dollars, soit 180 milliards de francs au profit du Gabon au titre de l’instrument de financement rapide (IFR). 

Dans un spot publié en mai 2020 par le ministère de l’Economie et des Finances, l’Etat affirmait avoir injecté 407 milliards de FCFA dans les mesures de résilience face au Covid-19, en vue de relancer l’économie nationale.

Tout chose qui devrait faire l’objet d’un examen minutieux, estime l’institution de Bretton Woods.

A l’issue du Conseil d’administration qui s’est tenue le 31 juillet 2020 √† Washington, les administrateurs ont donc invit√© les autorit√©s gabonaises √† renforcer les r√®gles de passation de march√©s publics en publiant tous les contrats de march√©s publics sign√©s qui sont li√©s √† la crise, et en proc√©dant √† une validation ex-post de l’ex√©cution de ces contrats ainsi qu’√† un audit ind√©pendant des d√©penses d’urgence.

¬ę¬†Les autorit√©s ont adopt√© une loi de finances rectificative qui pr√©voit un d√©ficit plus √©lev√© pour tenir compte des stabilisateurs automatiques et des d√©penses d’urgence li√©es √† la crise.

Elles ont pris √©galement des mesures visant √† garantir une bonne utilisation des ressources d’urgence li√©es √† la COVID-19, notamment la r√©alisation d’un audit ex-post des d√©penses li√©es √† la crise et la publication de tous les contrats de march√©s publics li√©s √† la crise¬†¬Ľ, a soulign√© le directeur g√©n√©ral adjoint du FMI, Mitsuhiro Furusawa.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire