Covid-19/ Pertes d’emploi : Le ministère du Travail conteste les chiffres du PNUD

DIG/ La pandĂ©mie de la Covid-19 n’a pas eu un impact aussi catastrophique sur le marchĂ© du travail que le laisse paraĂ®tre certains organismes internationaux.

D’après les statistiques officielles du ministère de l’Emploi, Ă  travers la direction gĂ©nĂ©rale du Travail, la Covid-19 a occasionnĂ© la perte 1425 emplois dans le secteur formel et la mise en chĂ´mage technique de 11 875 travailleurs.

« Au 30 septembre 2020, le traitement des données collectées auprès de 330 entreprises des différents secteurs et branches d’activités par les services de la Direction générale du Travail, de la Main d’Œuvre et de l’Emploi (DGTMOE) affiche un total cumulé de pertes d’emplois de 1425 dont 530 pour raisons disciplinaires, et 895 pour motif économique », indique la Direction générale du Travail.

Pourtant, d’après le Programme des nations unies pour le dĂ©veloppement (PNUD), dans un rapport publiĂ© en juillet 2020 et intitulĂ© « Impact socio-Ă©conomique de la Covid-19 au Gabon », les pertes d’emplois liĂ©es Ă  l’arrĂŞt d’activitĂ©s et Ă  la rĂ©duction du temps de travail se chiffreraient à…104 000 au niveau national (46,1% de femmes et 53,8% des hommes).

Des chiffres que contestent vigoureusement la Direction générale du Travail.

« Il conviendrait sans doute de s’interroger sur les sources du PNUD dans la mesure où les services techniques du Ministère de l’Emploi, de la Fonction Publique, du Travail et de la Formation Professionnelle n’ont pas été officiellement saisis de cette étude par le PNUD ou tout autre organisme habilité qui se serait manifesté par un questionnaire sur les pertes d’emplois liées à la pandémie de la Covid-19, à l’instar de ce que ferait le Bureau International du Travail (BIT).

Un tel Ă©cart reviendrait probablement Ă  dire que la grande majoritĂ© des travailleurs au Gabon aurait perdu leurs emplois, alors que le gouvernement avait mis en place un dispositif tendant Ă  limiter les effets nĂ©gatifs de la pandĂ©mie de la Covid-19 », s’interroge la Direction gĂ©nĂ©rale du Travail.

(Source : L’Union)

 

 

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire