Dette : Le gouvernement conteste les chiffres du FMI

DIG/  Les prĂ©visions du taux d’endettement du Gabon en rapport avec le Produit IntĂ©rieure Brut (PIB) divise le gouvernement et le Fonds monĂ©taire international (FMI).

Dans une note publiée le 14 août 2020, le Fonds indique, dans son scénario de référence, que la dette publique du Gabon dépassera le repère de risque élevé et atteindra 75 % du PIB en 2020.

« La dynamique de la dette s’est dégradée et les risques qui pèsent sur la viabilité de la dette se sont nettement accrus, parallèlement à la dégradation des perspectives depuis l’approbation du premier achat au titre de l’IFR », souligne le FMI.

Des prĂ©visions que contestent le ministère de l’Economie qui affirme, pour sa part, que le taux d’endettement du Gabon qui Ă©tait de 57% Ă  fin dĂ©cembre 2019, s’établit Ă  65% Ă  fin juin 2020.

Une évolution, soutient le ministère, qui « reste malgré tout maîtrisée puisqu’il est en deçà de la limite du surendettement, le pays respectant le critère de la convergence multilatérale de la CEMAC en la matière fixé à 70% du PIB ».

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire