Le DG de Maurel & Prom attaque en justice le SGA de l’Onep

DIG/ L’Onep serait t-elle en train de payer les contrecoups de ses mouvements de protestation contre les dirigeants de Maurel & Prom , et ses prises de position lors des agressions policières orchestrées contre ses employés sur  le site Onal durant lors la grève de février 2017 ?

Selon un communiqué du bureau national de l’Onep daté du 22 mai 2017, le directeur général de Maurel & Prom, Christophe Blanc, aurait intenté une procédure judiciaire (citation directe) contre son secrétaire général adjoint, Sylvain Mayabi Binet, en vue de procéder à « la liquidation » de cette centrale syndicale majeure.

Afin d’éviter tout dérapage aux conséquences incalculables, le bureau national de l’Onep a solennellement invité le gouvernement, représenté par les ministres du Travail et du Pétrole, à « rappeler à l’ordre  » au plus vite le dirigeant français.

A titre d’avertissement et pour monter sa bonne foie quant à la préservation du climat social apaisé retrouvé après un interminable bras de fer, l’Onep a rappelé avoir œuvré pour la préservation des emplois de 11 employés de Maurel & Prom lors de la grève d’octobre 2016.

Ajouter à cela, ses actions de dénonciation frontale contre le mutisme du gouvernement face aux revendications et sévices graves dont sont souvent exposés les employés du secteur pétrolier.

Tout ceci pour tĂ©moigner de sa volontĂ© manifeste de lutter, quelqu’en soit le prix, pour les intĂ©rĂŞts des travailleurs issus d’un secteur en crise.

Dorian Bissielou Mbouala

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire