Les effectifs de la fonction publique en baisse de 2 %

Au premier semestre 2016, les effectifs du secteur public ont rĂ©gressĂ© de 2,3% Ă  100 481 agents par apport Ă  la mĂȘme pĂ©riode en 2015, selon la direction gĂ©nĂ©rale de l’Economie et de la Politique fiscale.

Cette tendance s’est observĂ©e aussi bien au niveau des effectifs de la fonction publique qu’au niveau de la main d’Ɠuvre non permanente.

L’emploi dans la fonction publique  a enregistrĂ© une baisse de 2,3% pour s’établir Ă  85 395 agents en juin 2016.

Cette Ă©volution s’explique par la volontĂ© exprimĂ©e par les plus hautes autoritĂ©s d’assainir progressivement les finances publiques, principalement par la maitrise des effectifs.

Les effectifs de la main d’Ɠuvre non permanente sont passĂ©s de 15 447 agents en juin 2015 Ă  15 086 agents en fin juin 2016. Ce repli a Ă©tĂ© la rĂ©sultante du non remplacement systĂ©matique des dĂ©parts Ă  la retraite.

A fin juin 2016, la baisse des effectifs de la fonction publique s’explique essentiellement par le repli des emplois de l’administration Ă©conomique (-15%), des administrations de dĂ©veloppement (-2,0%), de l’administration de transport (-2,6%), de l’administration sociale (-2,7%)  et de l’administration centrale (-2,8%).

En revanche, cette contraction des effectifs de l’administration publique a Ă©tĂ© attĂ©nuĂ©e par une lĂ©gĂšre hausse de l’emploi dans l’administration des « pouvoirs publics » (+ 0,1%) et des autres administrations en liaison avec la rĂ©orientation de certains agents vers les autres dĂ©partements.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire