Les Emirats arabes unis veulent investir dans le secteur portuaire

DIG/ Le directeur gĂ©nĂ©ral de l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag), SaĂŻd Abeloko, et le prince d’Abou Dabi (Emirats arabes unis), Ahmed Ali Al Nuaimi, ont signĂ© le 25 janvier 2018 Ă  au siĂšge de l’Anpi-Gabon, un mĂ©morandum d’entente pour attirer les investisseurs au Gabon.

Selon le directeur du cabinet du prince, cette signature va permettre d’amĂ©liorer, agrandir et attirer d’autres investisseurs Ă  venir dĂ©velopper les ports du Gabon.

« Ce document que nous venons de signer c’est pour attirer les investisseurs que nous sommes, pour dĂ©velopper tous les ports du Gabon, pour faire du Gabon un port d’Afrique pas seulement d’Afrique centrale, et avoir des partenaires qui vont venir entretenir les bateaux qui passeront par le Gabon », a indiquĂ© le reprĂ©sentant de la dĂ©lĂ©gation Ă©miratie.

Pour le directeur gĂ©nĂ©ral de l’Oprag, ces futurs investissements des Emirats arabes unis devraient permettre de rĂ©actualiser plusieurs projets portuaires Ă  travers le pays, notamment le port en eau profonde de Mayumba et le quai de Mangali.

« Nos invitĂ©s se sont plus intĂ©ressĂ©s sur l’exploitation, et l’entretien des navires. Ils promettent d’investir sur l’installation des nouveaux ports Ă  l’intĂ©rieur du pays. Ils sont aussi intĂ©ressĂ©s par le port en eau profonde de Mayumba qui est un projet, et aussi le quai de Mangali qui va ĂȘtre rĂ©actualisĂ© et beaucoup d’autres projets dans l’exploitation de nos ports. Nous allons voir dans les prochaines semaines les Ă©tudes de faisabilitĂ© qui existent et aussi examiner avec eux tout leurs projets d’investissement et pas seulement sur les ports mais aussi sur d’autres activitĂ©s dans notre pays », a expliquĂ© SaĂŻd Abeloko.

Brice Gotoa

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire