Emmanuel Macron promet d’augmenter les financements des PME africaines

DIG/ En proie aux multiples difficultĂ©s plombant leur croissance, les PME africaines entameront probablement une phase dĂ©cisive de leur histoire avec l’arrivĂ©e d’un centriste Ă  la tĂȘte de la France. Si toutefois le nouveau prĂ©sident de l’Hexagone, Emmanuel Macron, venait Ă  respecter ses engagements relatifs Ă  l’amĂ©lioration du climat des affaires dans le continent noir.

C’est dans ce sens qu’il envisage de dynamiser le secteur privĂ© afin de gĂ©nĂ©rer le maximum d’emplois, pouvant amener, Ă  court, moyen et long terme, l’exposition dĂ©mographique d’une nouvelle classe des entrepreneurs et acteurs Ă©conomiques ambitieux.

Au de sujet de l’évolution dĂ©mographique en Afrique, l’ancien ministre de l’Economie y voit un frein au dĂ©veloppement, qu’il tente d’expliquer en  ses termes.

 « La deuxiĂšme condition, c’est Ă©videmment la maĂźtrise de la dĂ©mographie, qui peut constituer un vrai bombe Ă  retardement ». Et pour y remĂ©dier, il entend dans sa politique internationale augmenter considĂ©rablement les financements pour soutenir les infrastructures et les PME africaines.

Toutefois, l’ex-banquier d’affaires chez Rothschild, reconnue pour son caractĂšre introverti et mystĂ©rieux, n’a pas voulu communiquer sur les  montants qui seront allouĂ©s Ă  cet effet. 

« Je souhaite relancer notre aide bilatĂ©rale en Afrique afin de faire face au dĂ©fi du dĂ©veloppement. Je souhaite notamment mobiliser plus de financements, publics et privĂ©s, pour financer les infrastructures et les PME africaines, qui sont crĂ©atrices d’emplois », a t-il simplement indiquĂ©.

Dorian Bissielou Mbouala

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire