La France accorde un prĂȘt de 147,5 milliards de francs au Gabon pour apurer sa dette publique

DIG/ L’Agence française de dĂ©veloppement (AFD) et le gouvernement gabonais ont signĂ©, le 1er dĂ©cembre 2017 Ă  Libreville, une convention de financement pour la mise en place d’un prĂȘt de soutien budgĂ©taire triennal (2017-2019).

Le document a Ă©tĂ© paraphĂ© par le ministre de l’Economie, RĂ©gis Immongault, et la directrice de l’agence rĂ©gionale de l’AFD du Gabon et de Sao Tome, Laetitia Dufay, en prĂ©sence de l’ambassadeur de France au Gabon, Dominique RĂ©naux.

Ce prĂȘt d’un montant de 147,5 milliards de francs servira Ă  l’apurement des arriĂ©rĂ©s intĂ©rieurs et extĂ©rieurs de la dette publique du Gabon estimĂ© aujourd’hui Ă  prĂšs de 4200 milliards de francs.

« Cette signature intervient dans le cadre de l’accompagnement des bailleurs de fonds en vue de l’accompagnement de la France, suite aux dĂ©cisions prises par les chefs d’Etat, le 23 dĂ©cembre 2016 Ă  YaoundĂ©, et oĂč la France s’était engagĂ©e Ă  accompagner les pays de la Cemac pour mettre en place les rĂ©formes indispensables Ă  la mutation de leurs Ă©conomies. Cet accompagnement permettra de mettre en Ɠuvre des rĂ©formes structurelles indispensables. Il servira Ă©galement Ă  rĂ©tablir la crĂ©dibilitĂ© de la signature de l’Etat aux niveaux intĂ©rieur et extĂ©rieur », a expliquĂ© RĂ©gis Immongault.

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire