La France accorde un prĂŞt de 147,5 milliards de francs au Gabon pour apurer sa dette publique

DIG/ L’Agence française de développement (AFD) et le gouvernement gabonais ont signé, le 1er décembre 2017 à Libreville, une convention de financement pour la mise en place d’un prêt de soutien budgétaire triennal (2017-2019).

Le document a été paraphé par le ministre de l’Economie, Régis Immongault, et la directrice de l’agence régionale de l’AFD du Gabon et de Sao Tome, Laetitia Dufay, en présence de l’ambassadeur de France au Gabon, Dominique Rénaux.

Ce prêt d’un montant de 147,5 milliards de francs servira à l’apurement des arriérés intérieurs et extérieurs de la dette publique du Gabon estimé aujourd’hui à près de 4200 milliards de francs.

« Cette signature intervient dans le cadre de l’accompagnement des bailleurs de fonds en vue de l’accompagnement de la France, suite aux décisions prises par les chefs d’Etat, le 23 décembre 2016 à Yaoundé, et où la France s’était engagée à accompagner les pays de la Cemac pour mettre en place les réformes indispensables à la mutation de leurs économies. Cet accompagnement permettra de mettre en œuvre des réformes structurelles indispensables. Il servira également à rétablir la crédibilité de la signature de l’Etat aux niveaux intérieur et extérieur », a expliqué Régis Immongault.

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire