Le Gabon a produit 250 kg d’or en 2017

DIG/ Le secteur minier gabonais a enregistrĂ© des rĂ©sultats globalement satisfaisants en 2017, au regard du nombre d’opĂ©rateurs en croissance dans la recherche miniĂšre et du niveau de production enregistrĂ©.

Selon les statistiques du ministÚre des Mines, le Gabon compte officiellement 34 opérateurs dans le domaine de la recherche, pour un investissement appréciable en 2017.

Parlant de la production, le pays a rĂ©coltĂ© 250 kg d’or environ malgrĂ© l’arrĂȘt de Managem. Des rĂ©sultats en forte baisse par rapport Ă  2016.

« Pour l’annĂ©e 2018, nous envisageons accroitre la production de l’or via la mise en exploitation de 10 mines Ă  petite Ă©chelle, la valorisation des coopĂ©ratives artisanales, avec pour corollaire la constitution d’un stock d’Or de l’Etat ; de lancer de nouveaux projets  tels que « l’Or d’Eteke », a indiquĂ© le ministre des Mines, Christian Magnagna.

L’exploitation de l’or au Gabon remonte Ă  l’annĂ©e 1937. Depuis cette date, le Gabon a collectĂ© environ 40 tonnes d’or provenant du traitement de l’or extrait des divers sites d’orpaillage prĂ©sents sur l’ensemble du territoire national.

Mais, l’exploitation ces derniĂšres annĂ©es des mines artisanales du Gabon par des rĂ©seaux de contrebandiers, a exposĂ© le pays Ă  de nombreux maux dont l’immigration illĂ©gale, l’insĂ©curitĂ©, les conflits entre les orpailleurs et les populations locales, les menaces sur l’environnement avec une forte augmentation des actes de braconnage.

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire