Gabon : Comment mettre fin aux pénuries de carburant ?

DIG/ L’annĂ©e 2018 a une nouvelle fois dĂ©montrĂ© la difficultĂ© du Gabon – 5e pays producteur de pĂ©trole en Afrique subsaharienne- dans la sĂ©curisation de ses approvisionnements en produits pĂ©troliers avec dĂ©sormais une propension Ă  recourir Ă  l’aide extĂ©rieure, notamment du Togo devenu, en l’espace de 2 ans, le premier fournisseur du Gabon.

Au ministère des Hydrocarbures, cette situation n’est pas prise Ă  la lĂ©gère, et une sĂ©rie d’actions urgentes ont dĂ©jĂ  Ă©tĂ© mises en place pour l’annĂ©e 2019, notamment au niveau de la SociĂ©tĂ© d’entreposage des produits pĂ©troliers (SGEPP) et de Gabon Oil Company (Goc).

Ainsi pour réduire les délais de livraison de la Sogara, deux quais d’accostage sont désormais disponibles à Owendo pour les navires transportant les produits pétroliers : l’un à faible tirant d’eau et l’autre à fort tirant d’eau permettant l’accostage des navires à fort tonnage.

En termes d’augmentation d’autonomie, un second dépôt de produits pétroliers devrait être mis en exploitation par Gabon Oil Marketing, courant 2019.

Ce dépôt viendrait, a assuré le ministre du Pétrole Pascal Houangni Ambouroue, doubler les capacités disponibles dans la zone d’Owendo en produits blancs et servirait également de lieu de stockage du méthanol, composant entrant dans la fabrication du biocarburant.

Pour une meilleure disponibilité du gaz butane sur l’ensemble du territoire, la SGEPP a également fait l’acquisition de nouvelles installations, déjà en service, et qui permettront au centre emplisseur du gaz butane de retrouver un niveau de performance ce qui facilitera l’accès des ménages à ce produit.

 

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire