Gabon : Les « Biens mal acquis » du clan Bongo seront restituĂ©s…au gouvernement

DIG/ Tous les biens immobiliers et autres objets de valeur saisis dans le cadre de l’affaire dite des «  Biens mal acquis » dont est impliquĂ©e la famille Bongo Ondimba seront restituĂ©s aux gouvernements des pays spoliĂ©s afin de mettre en place des projets de dĂ©veloppement.

Ainsi en a dĂ©cidĂ© le SĂ©nat français, qui a officiellement adoptĂ©, le 20 juillet 2021, la crĂ©ation d’un dispositif de restitution de ces avoirs acquis de maniĂšre douteuse et frauduleuse.

De façon concrĂšte, le texte prĂ©voit que soient «restituĂ©es, au plus prĂšs de la population de l’État Ă©tranger concerné», les «recettes provenant de biens confisquĂ©s aux personnes dĂ©finitivement condamnĂ©es pour blanchiment, recel ».

Selon le ministre français des Affaires Ă©trangĂšres, Jean-Yves Le Drian, il s’agira de financer des actions de coopĂ©ration et de dĂ©veloppement dans les pays concernĂ©s, notamment en matiĂšre de santĂ©, Ă©ducation, Ă©galitĂ© femmes-hommes, etc.

D’aprĂšs les rĂ©vĂ©lations du journal « Le Figaro », en 10 ans d’investigations, le groupe d’enquĂȘte sur les biens mal acquis (BMA) logĂ© au sein l’Office central pour la rĂ©pression de la grande dĂ©linquance financiĂšre (OCRGDF a dĂ©jĂ  saisi de nombreux biens appartenant Ă  la famille Bongo d’une valeur d’environ 100 milliards de francs CFA.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire