Gabon : Les exportations ont atteint 2377 milliards de francs Ă  fin septembre 2019

DIG/ D’après les chiffres de la Direction gĂ©nĂ©rale des Douanes et Droits indirects, Ă  fin septembre 2019, les exportations gabonaises ont progressĂ© de 7,9% pour se situer Ă  2377,5 milliards de Fcfa.

Cette hausse s’explique par la nette amélioration des exportations pétrolières (+10,1%) malgré le repli de la valeur des exportations du secteur hors pétrole (-0,5%).

• Les exportations de pétrole

Sur les neuf premiers mois de l’année 2019, les exportations de pétrole brut ont enregistré une hausse de 10,1% à 1 906,3 milliards de FCFA. Ces ventes sont essentiellement destinées à l’Asie (notamment en Chine, en Corée du Sud et à Singapour) et à l’Europe (en Italie, en Grande Bretagne et au Pays bas en particulier).

• Les exportations du secteur hors pétrole

A fin septembre 2019, les ventes hors pétroles ont légèrement diminué de 0,5% à 471,1 milliards de FCFA.

Cette contraction est tributaire, en partie, de la baisse des ventes des produits dérivés de pétrole (-25,5%), du caoutchouc naturel (-27,2%) et d’huile de palme (-58,1%).

Néanmoins, l’observé des données trimestrielles indique une progression constante des ventes hors pétrole de
123,2 milliards de FCFA au premier trimestre 2019 et à 191,7 milliards de FCFA au troisième trimestre 2019.

La baisse des produits de 25,5% à 74,6 milliards de FCFA à fin septembre 2019 des dérivés du pétrole est liée à la chute des achats des pays bas (-50,3%) du Congo Brazzaville (-70,4%) et du Bénin (-91%) en particulier.

Pour ce qui concerne les ventes de caoutchouc naturel, la filière a maintenu sa tendance baissière de 27,2% à 5,8 milliards de fcfa sur les neufs mois de 2019 comparativement à 2018.

Cette situation s’explique principalement par la baisse du volume exporté de 31,1% à 7 136,4 tonnes, notamment vers la France (-23%) et les Etats Unis (-47,2%) et ce, malgré la consolidation du prix (+3% à 182,5 yens le kilo en moyenne).

La baisse des exportations d’huile de palme de 58,1% à 0,8 milliards de FCFA est consécutive à la mévente en direction d’Espagne, de Cote d’Ivoire et de Singapour à fin septembre 2019.

De janvier à septembre 2019 l’huile de palme gabonaise a été vendue au Cameroun et au Mozambique.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire