Gabon : Quid de la corruption dans le secteur pétrolier ?

DIG/ Dans le cadre de leur rencontre annuelle, la Commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite (CNLCEI), la ConfĂ©dĂ©ration patronale gabonaise (CPG), l’Union pĂ©trolière gabonaise (UPGA), et le Forum du pĂ©trole et de l’Ă©nergie contre la corruption se retrouvent, ce lundi 23 octobre 2017  Ă  l’HĂ´tel Radisson Blu de Libreville.

Les différentes parties vont, cette fois, échanger autour de quatre ateliers thématiques : les paiements entre les secteurs Public/Privé; leTravail extra-légal ; les Pratiques locales et/ou sectorielles non-conformes ; et la médiation d’Etat en matière de prévention et de lutte contre la corruption.

En y associant diffĂ©rents dĂ©partements ministĂ©riels, entreprises du pool pĂ©trolier et le patronat, cette 3ème  rencontre devrait renforcer la coopĂ©ration multidimensionnelle dans la croisade anti-corruption et amĂ©liorer l’intĂ©gritĂ© dans les relations entre partenaires publics et privĂ©s.

Plusieurs interventions sont attendues. Notamment, celle du prĂ©sident de la Commission nationale de lutte contre l’enrichissement Illicite, DieudonnĂ© Odounga Awassi ; de l’avocat belge, François Vincke, Conseiller juridique indĂ©pendant du Forum du PĂ©trole et de l’Energie ainsi que celle de Jacqueline Bignoumba, prĂ©sidente de l’Union pĂ©trolière gabonaise  et vice-prĂ©sidente de la ConfĂ©dĂ©ration patronale gabonaise.

Pour rappel, la CNLCEI, le Patronat et le Forum ont, depuis 2015, décidé d’asseoir une relation durable ayant vocation à rassembler les acteurs intervenant dans la chaîne des relations commerciales qui lient le secteur public et privé (sociétés pétrolières, gazières et de l’énergie ainsi que les agents publics représentant les départements ministériels) afin de mener une action collective contre la corruption.

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire