Graphique: La dette publique du Gabon a explosé en 7 ans !

image001

Source: FMI

Selon un rapport du Conseil d’administration du Fonds monĂ©taire international dans le cadre des consultations au titre de l’article IV avec le Gabon (26 fĂ©vrier 2016), la dette publique du Gabon devrait atteindre les 50,1 % du PIB, un seuil considĂ©rĂ© comme trĂšs critique.

La croissance globale devrait tomber Ă  3,2 % en 2016 contre 4 % en 2015, sous l’effet principalement de la baisse de la production pĂ©troliĂšre.

la dette publique du Gabon se chiffrait Ă  3177 milliards de francs CFA (5,4 milliards de dollars) Ă  fin septembre 2015.

Elle a augmentĂ© rapidement au cours de la dĂ©cennie Ă©coulĂ©e du fait que le gouvernement a cherchĂ© des fonds pour financer le PSGE, construire les infrastructures nĂ©cessaires Ă  l’organisation (avec la GuinĂ©e Ă©quatoriale) de la Coupe d’Afrique des Nations de football 2012 et, plus rĂ©cemment, compenser la baisse des recettes consĂ©cutive au choc pĂ©trolier, indique le rapport du Fonds.

« La dette publique totale est ainsi passĂ©e d’environ 16,7 % du PIB en 2008 Ă  32,6 % du PIB en 2014 et, d’aprĂšs les projections, Ă  43 % du PIB en 2015. L’augmentation du ratio d’endettement entre 2014 et 2015 s’explique essentiellement par l’émission de 500 millions de dollars d’euro-obligations en juin, la dĂ©prĂ©ciation du franc CFA par rapport Ă  l’euro et la diminution considĂ©rable du PIB nominal due Ă  l’effondrement des cours du pĂ©trole. Deux tiers environ de l’augmentation du ratio dette/PIB depuis 2014 est attribuable Ă  la dĂ©prĂ©ciation du franc CFA et Ă  la baisse du dĂ©flateur du PIB pĂ©trolier« , souligne le rapport.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire