Jean-Fidèle Otandault remet en cause les nominations des DG en Conseil des ministres

DIG/ L’ancien directeur gĂ©nĂ©ral du Budget et des Finances publiques aurait-il constatĂ© que l’incompĂ©tence de certains directeurs gĂ©nĂ©raux nommĂ©s en Conseil des ministres – souvent par complaisance ou rĂ©compense – occasionnait des pertes financières Ă  l’Etat ?

Il l’a, plus ou moins, reconnu en remettant indirectement en cause le mode de sélection, sans critère objectif, des directeurs à certains postes clés au sein de son département ministériel.

Pour y remédier, le nouvel argentier du pays a pris la décision de lancer des appels d’offre pour les postes de directeurs centraux des Affaires financières (DCAF), de contrôleurs budgétaires (CB) et des contrôleurs budgétaires adjoints (CBA).

Selon des sources internes au ministère du Budget, ce choix stratégique intègre l’une des priorités du nouveau ministre d’Etat du Budget et des Comptes publics. L’objectif étant d’améliorer la gestion de l’argent public pour permettre à son département ministériel de mener à bien tous les chantiers et les réformes annoncés, en conceration avec le Fonds monétaire international.

Dorian Bissielou Mbouala

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire