Kevazingogate : Le gouvernement va vendre les conteneurs de bois mis sous scellés

DIG/ Le ministre de la ForĂȘt, de la Mer et de l’Environnement chargĂ© du plan climat Lee White, accompagnĂ© du procureur de la RĂ©publique, Olivier Nzaou, a visitĂ© plusieurs sites dans la zone portuaire d’Owendo et dans lesquels sont stockĂ©s environ 250 conteneurs de Kevazingo saisis et scellĂ©s.

Il s’agit des entrepîts de 3 C Transit, Young-Tong, Trans Peng Yung, Baracouda, et Sotrasgab.

Rappelant l’objectif de ce dĂ©placement, le ministre a indiqué : « Nous sommes venus prendre possession de tous les conteneurs saisis par la justice suite Ă  l’affaire du vaste trafic de notre bois prĂ©cieux. En toute transparence, nous sommes venus assurer le transfert de ces conteneurs dans un lieu sĂ©curisĂ©. Nous allons faire l’inventaire, estimer leur vĂ©ritable valeur et vendre ce bois au bĂ©nĂ©fice de l’Etat. »

La visite des autoritĂ©s gabonaises dans les zones sous contrĂŽle de la douane oĂč sont installĂ©s les bois mis sous scellĂ©s, intervient au lendemain de l’autorisation, Ă  la Zone Ă©conomique spĂ©ciale (ZES) de Nkok, de l’exportation vers la Chine d’un conteneur de 2 m3 de meubles fabriquĂ©s Ă  base de Kevazingo exploitĂ© lĂ©galement.

« On va transporter environ 250 conteneurs de bois et 3 000 m3 de bois en vrac. C’est un peu tĂŽt pour estimer la valeur totale, mais c’est sĂ»r qu’on parle de dizaines de milliards au bĂ©nĂ©fice de l’Etat », a soulignĂ© le ministre.

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire