La dette publique des pays de la Cemac a quadruplé entre 2010 et 2017

DIG/ D’après le prĂ©sident de la Commission de la Cemac, Daniel Ona Ondo, lors d’un entretien accordĂ© Ă  notre confrère Jeune Afrique, la dette publique des 6 pays de l’espace sous-rĂ©gional Cemac (Gabon, Cameroun, Congo, RCA, Tchad et GuinĂ©e Equatoriale) a Ă©tĂ© multipliĂ©e par 4 entre 2010 et 2017. Elle est passĂ©e de 12% Ă  50% du PIB global de la zone.

« Nous devons surtout veiller à instaurer une autre gestion de nos ressources pétrolières qui doivent être consacrées au renforcement de l’épargne publique, à l’accélération du désendettement et au financement des stratégies de diversification », a insisté Daniel Ona Ondo.

Loin d’être un fardeau insurmontable, souligne l’ancien Premier ministre gabonais, les Etats ont pris, a t-il indiqué, la mesure de la situation et tiré les leçons de la crise en s’engageant sur le terrain des réformes, suite à la conclusion de divers accords avec le FMI, dans le cadre de la Facilité élargie de crédit. Ce qui a permis, pour certains pays, de reconstituer leurs réserves de change rapidement et d’amorcer le rééquilibrage de leurs comptes publics.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire