Le Manganèse

Le Gabon est le deuxième producteur mondial de minerai de manganèse à haute teneur.

Actuellement, trois sociétés exploitent les gisements de manganèse, à savoir la Compagnie Minière de l’Ogooué (Comilog) à Moanda, la société chinoise Huanzhou Industrial and Commercial Mining Company (CICMHZ) localisée à Ndjolé et Gabon Mining installée à Franceville, dont les activités de production ont démarré en 2014.

Par ailleurs, l’année a été marquée par le démarrage à titre expérimental du Complexe Métallurgique de Moanda (C2M), constitué d’une usine de silicomanganèse (65 000 tonnes/an) et d’une usine de manganèse métal (20 000 tonnes/an).

Le Gabon devient ainsi à travers ce projet l’un des deux pays africains, avec l’Afrique du Sud, à développer ce type de transformation.

—————————————————————————————————————————————–

L’activité en 2014

L’industrie sidérurgique mondiale s’est caractérisée par la baisse des prix du minerai de manganèse, en raison des stocks légèrement excédentaires dans les ports chinois et chez les producteurs d’alliages, ainsi qu’à l’arrivée de nouveaux producteurs sud-africains.

—————————————————————————————————————————————–

La production

Dans ce contexte, la production nationale du minerai et d’agglomérés de manganèse s’est située à 3,9 millions de tonnes, soit une baisse de 3,7% par rapport à 2013, en liaison avec la contraction de la production de Comilog, pénalisée par les opérations de maintenance et les incidents techniques survenus sur la voie ferroviaire en début d’année.

—————————————————————————————————————————————–

Les exportations et les ventes

Les livraisons externes de minerai de manganèse et ses dérivés ont fléchi de 3,6% comparativement à 2013 (3 930 millions de tonnes).

Pâtissant de la baisse des volumes vendus et des prix (-16%), le chiffre d’affaires s’est replié de 14,8% pour s’établir à 354,2 milliards de FCFA.

Evolution de l’activité minière

2012 2013 2014 14/13
Production (milliers de tonnes) 3 132 4 011,00 3 863,00 -3,7%
Exportations (milliers de tonnes) 3 038 3 928,00 3 791,00 -3,5%
Ventes (milliers de tonnes) 3 035 3 930,00 3 789,00 -3,6%
Chiffre d’affaires (en millions de FCFA) 313 786 415 607 354 188 -14,8%
P.V. moyen (en FCFA/tonnes) 103 389 105 752 93 478 -11,6%
Valeur ajoutée (millions de FCFA) 163 677 178 554 166 248 -6,9%
Investissements (millions de FCFA) 88 705 87 119 59 298 -31,9%
Masse salariale (millions de FCFA) 25 781 28 188 31 935 13,3%
Effectifs (nombre d’agents) 1 563 1 612 2 594 60,9%

Source: Comilog, CICMHZ, Direction Sud des Mines du Haut-Ogooué

—————————————————————————————————————————————–

 Les investissements

En baisse de 31,9%, du fait de l’arrivée à terme des travaux de C2M, les investissements réalisés se sont élevés à 59,3 milliards de FCFA. Ils ont été orientés essentiellement vers l’optimisation de l’opérationnalisation des usines, les équipements d’évacuation du minerai, ainsi que la poursuite des projets miniers.

—————————————————————————————————————————————–

Les effectifs et la masse salariale

Au cours de cette année, les effectifs consolidés de la branche manganèse sont passés de 1 612 agents permanents à 2 594 agents, soit une augmentation de 60,9%, suite au lancement des activités de la mine de Franceville et aux recrutements pour les besoins du Complexe C2M.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire