Le Manganèse

DIG/ Le Gabon est le deuxième producteur mondial de minerai de manganèse Ă  haute teneur et ambitionne de prendre la 1ère place mondiale d’ici 2019.

Actuellement, trois sociétés exploitent les gisements de manganèse, à savoir la Compagnie Minière de l’Ogooué (Comilog) à Moanda, la société chinoise Huanzhou Industrial and Commercial Mining Company (CICMHZ) localisée à Ndjolé et Gabon Mining installée à Franceville, dont les activités de production ont démarré en 2014.

L’année 2016 a été marquée par le démarrage à titre expérimental du Complexe Métallurgique de Moanda (C2M), constitué d’une usine de silicomanganèse (65 000 tonnes/an) et d’une usine de manganèse métal (20 000 tonnes/an).

Le Gabon devient ainsi à travers ce projet l’un des deux pays africains, avec l’Afrique du Sud, à développer ce type de transformation.

Téléchargez l’historique de la production de manganèse au Gabon  : Histoire du Manganèse du Gabon

—————————————————————————————————————————————–

L’activitĂ© en 2017

Selon la direction gĂ©nĂ©rale de l’Economie et de la Politique fiscale, Ă  fin 2017, l’activitĂ© extractive du minerai de manganèse a connu une embellie sous l’effet d’un contexte international favorable marquĂ©e par une hausse de l’industrie sidĂ©rurgique.

Ainsi, la production nationale de minerai et d’agglomĂ©rĂ©s de manganèse s’est fortement accrue (+44,3%) pour s’établir Ă  4,9 millions de tonnes. Cette hausse est liĂ©e aux bons rĂ©sultats de Comilog et Ă  l’apport des deux autres opĂ©rateurs, Ă  savoir : Nouvelle Gabon Mining, qui est entrĂ© en phase de production au dĂ©but de l’annĂ©e, et CICMHZ qui a relancĂ© ses activitĂ©s en 2017.

Néanmoins, on a noté un fléchissement de production au quatrième trimestre par rapport au troisième trimestre qui a connu la meilleure performance de l’année.

Dans le même temps, les exportations et les ventes ont progressé respectivement de 48,0% et 48,2%, en raison de la fermeté de la demande mondiale impulsée par la Chine, l’Europe et l’Inde.

Le relèvement du niveau des exportations est en liaison avec l’écoulement des stocks constitués l’année précédente suite à l’effondrement des cours mondiaux du manganèse.

Dans un contexte de prix de manganèse nettement rĂ©munĂ©rateur en 2017, le chiffre d’affaires global s’est situĂ© Ă  688,99 milliards de francs CFA, soit une amĂ©lioration de 91,3% par rapport Ă  2016.

S’agissant de l’emploi, les embauches réalisées essentiellement par les nouveaux opérateurs (CICMHZ et Nouvelle Gabon Mining) ont induit une hausse de 26,6% des effectifs à 1 929 personnes, pour une masse salariale de 50,3 milliards de francs CFA (+24,8%).

**********************************************************************************************************************************************

L’Industrie minière en 2017

Au terme de l’année 2017, la transformation de manganèse au Complexe Métallurgique de Moanda (CMM) s’est caractérisée par une embellie de son activité soutenue par les conditions favorables du marché international de la sidérurgie et la montée en puissance des usines.

Ainsi, la production totale a atteint 27 886 tonnes, progressant de 44,7% par rapport à 2016. Cette évolution a été portée par la
production du Silico-manganèse qui a fait un bond de 52,6%, pendant que le manganèse métal augmentait de 22,9%.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire