Les recettes budgétaires ont atteint 1674 milliards de francs en 2018

DIG/ D’après la direction gĂ©nĂ©rale de la ComptabilitĂ© publique et du TrĂ©sor (DGCPT), au terme des douze mois de l’annĂ©e 2018, le budget en recettes s’est Ă©tabli Ă  1674,1 milliards de FCFA, soit une hausse de 4,6% par rapport Ă  la mĂŞme pĂ©riode en 2017. Cette Ă©volution est imputable Ă  l’accroissement aussi bien des recettes pĂ©trolières que non pĂ©trolières.

Les recettes pétrolières

Sur une prévision de 698,3 milliards de FCFA dans la loi de finances rectificative, ce sont 583,4 milliards de FCFA qui ont été collectés au cours de l’année 2018, soit une moins-value de 114,8 milliards de FCFA.

Par comparaison à fin décembre 2017, les recettes pétrolières ont augmenté de 1,6% suite à l’accroissement substantiel du cours du baril du pétrole sur les marchés internationaux, dans un contexte national caractérisé par la baisse de la production pétrolière et l’appréciation du Franc CFA par rapport au dollar.

Les recettes hors pétrole

Arrêtées à 1343,9 milliards de FCFA dans la loi de finances rectificative 2018, les recettes hors pétrole (hors comptes spéciaux) se sont établies à 997,4 milliards de FCFA au terme des douze mois de l’année, soit un taux d’exécution de 74,2%.

Néanmoins, elles sont en hausse par rapport en 2017 (+5,8%), résultat de l’accroissement du recouvrement des droits de douanes, des impôts directs (impôts sur les sociétés et impôts sur les personnes physiques) et des autres recettes (notamment les recettes issues de l’impôt sur le revenu des valeurs mobilières et les recettes issues des pénalités).

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire