Litige : Par le jeu de compensation, Eurofinsa payera 160 millions de francs à l’Etat

DIG/ Si le Gabon est sorti vainqueur, le 13 décembre 2019, de son litige l’opposant au groupe espagnol de BTP Eurofinsa (propriétaire de Ceddex-Entraco) devant la Chambre de commerce internationale (CCI) de Paris, le pays n’a, cependant, pas été épargné par les sanctions financières.

Eurofinsa réclamait au Gabon le règlement d’impayés à hauteur de 67 millions d’euros (44 milliards de francs), dans le cadre des travaux d’élargissement et de renforcement de la National 1 entre le PK 12 et Ntoum.

La CCI a condamné le Gabon à payer 3,7 milliards de francs CFA de factures impayées. Soit moins que la réclamation d’Eurofinsa qui, pour sa part, doit verser au Gabon plus de 3,8 milliards «que Libreville lui avait au départ versé comme avance de démarrage».

Par jeu de compensation, Eurofinsa versera donc au Gabon un peu plus de 160 millions de francs CFA.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire