Logement : Le chantier de Mangouba va reprendre !

DIG/ A l’arrĂȘt depuis plusieurs mois faute de financements et de supposĂ©es malversations financiĂšres, les travaux d’amĂ©nagement du lotissement de Mangouba vont reprendre trĂšs prochainement.

Le nouveau directeur gĂ©nĂ©ral de la SociĂ©tĂ© nationale immobiliĂšre, Hermann Kamonomono, a effectuĂ©, le vendredi 9 mars 2018, une visite sur le site situĂ© derriĂšre le Stade de l’AmitiĂ© avec l’Administrateur-Directeur gĂ©nĂ©ral de l’UGB, Abdelaziz Yaaqoubi, et le reprĂ©sentant de la BICIG, tous partenaires financiers du projet.

« Les diffĂ©rentes parties se sont accordĂ©es sur une feuille de route de reprise dans les meilleurs dĂ©lais des travaux sur ce chantier avec l’appui du gouvernement. Le lotissement de Mangoumba permettra au finish Ă  plus de 700 compatriotes d’accquerir une parcelle« , a indiquĂ© le DG de la SNI.

D’une superficie de 120 ha, le chantier de Mangouba a Ă©tĂ© lancĂ© en  2014 par la SociĂ©tĂ© nationale immobiliĂšre (SNI). Pour la mise en valeur de ce terrain, la SNI avait fait le choix d’amĂ©nager une premiĂšre phase de 731 parcelles sur une superficie de 75 hectares.

Le projet d’un coĂ»t total de 24 milliards de Francs CFA a bĂ©nĂ©ficiĂ© d’un financement de la part du pool bancaire composĂ© de la BICIG et l’UGB, Ă  hauteur de 14,3 milliards de Francs CFA ; le reliquat devant ĂȘtre financĂ© par les apports des acquĂ©reurs.

Sur le plan contractuel, le marchĂ© du lotissement de Mangouba a Ă©tĂ© attribuĂ© Ă  l’Entreprise gabonaise de carrosserie et d’acconage (EGCA), dont le patron est Mohamed Ait Ben Ali, de nationalitĂ© marocaine.

Or, selon plusieurs investigations effectuĂ©es dans le cadre de l’opĂ©ration Mamba, cet Ă©tablissement n’a pas d’agrĂ©ment dans le BTP.

Son choix aurait Ă©tĂ© fait sur instruction de l’ex-ministre Magloire Ngambia, sans consultation de la direction gĂ©nĂ©rale des marchĂ©s publics (DGPM), et de la SNI, qui aurait Ă©tĂ© Ă©cartĂ©e des nĂ©gociations de l’accord de prĂȘt.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire