Manutention des marchandises dangereuses : La marine marchande enfin outillée

DIG/ Le secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral du ministĂšre des Transports et de la Logistique, Jonas Lola Mvou, a clos, le 3 novembre 2017 Ă  l’hĂŽtel Boulevard de Libreville, les travaux du Cours national de formation sur le transport et la manutention des marchandises dangereuses, organisĂ©s avec l’appui technique de l’Organisation maritime international (OMI).

Pendant quatre jours, les participants se sont attelĂ©s, avec intĂ©rĂȘt et assiduitĂ©, Ă  connaitre les dispositions du Code maritime international des marchandises dangereuses (Code IMDG) et du Code maritime international des cargaisons solides en vrac (Code IMSBC).

Ce faisant, il s’agissait de contribuer plus efficacement Ă  ‘’connecter navires, ports et personnes’’ dans l’esprit du thĂšme de la JournĂ©e mondiale de la mer et plus gĂ©nĂ©ralement Ă  prĂ©server et Ă  renforcer la sĂ©curitĂ©, la sĂ»retĂ© du systĂšme des transports maritimes.

« Je voudrais surtout me joindre aux consultants pour inviter chacun des participants Ă  multiplier et Ă  amplifier la connaissance acquise par le travail assidu. Ne l’oubliez surtout pas, mesdames et messieurs, c’est ici, que votre vĂ©ritable mission commence », a indiquĂ© Honorat Attoumou Hoba, coordonnateur rĂ©gional de l’OMI.

Ce sĂ©minaire aura permis aux stagiaires de mesurer le niveau d’exigence que constitue la mise en Ɠuvre des instruments obligatoire de l’OMI, sur laquelle portent une large part des rĂ©sultats de l’audit qui a Ă©tĂ© conduit au Gabon, et tout particuliĂšrement la mise en Ɠuvre des dispositions du Code IMDG et du Code IMSBC.

« Il conviendra tout d’abord de vous familiariser avec ces fameux instruments obligatoires, leurs Ă©volutions et leurs amendements. L’un des principaux moyens pour y parvenir consistera Ă  exercer une veille rĂ©glementaire rigoureuse par l’exploitation des riches sources documentaires de l’OMI. Dans ce domaine, une familiarisation sera indispensable. Travail, opiniĂątretĂ© et persĂ©vĂ©rance devront constituer votre leitmotiv principal», a prĂ©cisĂ©, Pierre Dufour, consultant principal.

Brice Gotoa

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire