Olam au chevet les petits agriculteurs et des coopératives dans le Woleu-Ntem

DIG/ Au-delĂ  des opportunitĂ©s d’emplois et de services offerts par le dĂ©veloppement des plantations des rĂ©gions de Kango, LambarĂ©nĂ©, Mouila et Bitam, l’entreprise Olam Rubber Gabon (ORG) a mis en place un programme d’activitĂ©s gĂ©nĂ©ratrices de revenus pour les communautĂ©s riveraines. Ceci dans le but de catalyser des initiatives locales pour permettre la crĂ©ation de petites entreprises et coopĂ©ratives pourvoyeuses de revenus rĂ©guliers et stables pour les communautĂ©s.

C’est le cas avec le partenariat entre ORG et l’association des petits planteurs de « Ngomane », un exemple de rĂ©ussite dans le domaine associatif au Gabon. En effet, travaillant sur une superficie de 2 Ha, les membres de cette association ont su dĂ©velopper et gĂ©rer Ă  profit une bananeraie associative.

Seuls au dĂ©part, les membres de cette association Ă©prouvaient des difficultĂ©s pour la supervision des ventes, le partage des bĂ©nĂ©fices et la gestion des revenus. Suite Ă  des formations gratuites dispensĂ©es par ORG, ils ont mis en Ɠuvre une caisse commune alimentĂ©e par 40% des bĂ©nĂ©fices des ventes pour financer de nouveaux projets d’un cĂŽtĂ©, et de mettre en place des parcelles de terres supplĂ©mentaires pour des nouvelles plantations agricoles comme le manioc et le cacao.

L’appui d’Olam a aussi permis Ă  ces derniers d’établir un calendrier d’activitĂ©s en fonction de pratiques agricoles personnelles. C’est cette chaĂźne d’idĂ©es qui leur a permis aujourd’hui de mieux s’organiser en matiĂšre d’approvisionnement permettant Ă  la fois de limiter certains risques liĂ©s aux coĂ»ts de transport de marchandises qui auraient pu impacter les bĂ©nĂ©fices issus des ventes de produits commercialisation.

Ces petites victoires locales, lorsque l’on sait qu’il est difficile de forger un tissu associatif solide dans nos campagnes, sont sources d’encouragement pour les autres communautĂ©s et pour l’entreprise.

Ce mĂȘme type d’approche a Ă©tĂ© mis en Ɠuvre dans le cadre des activitĂ©s du projet « Appui Ă  l’autonomisation financiĂšre des populations du DĂ©partement du Haut-Ntem Ă  travers la Culture du Cacao ». Dans ce projet Olam Rubber Gabon forme les petits producteurs actifs du cacao sur les techniques de production raisonnĂ©e et d’entretien des plantations.

Eyeguezok Emmanuel, planteur actif sur 1,5 hectares au village Assok, se dit satisfait de l’appui d’ORG qui a eu un impact considĂ©rable sur sa production, « Je suis dans l’activitĂ© du cacao depuis 18 ans dĂ©jĂ , avant je produisais environ 8 sacs de cacao par saison. La saison aprĂšs cette formation j’ai produit une demi-tonne de cacao (10 sacs) ».

Tout comme monsieur  Eyeguezok, de nombreux planteurs et producteurs se sont appropriĂ© le projet et ont par la suite vu une amĂ©lioration nette en qualitĂ© et quantitĂ© de leur production. ORG continue d’ĂȘtre sollicitĂ© pour plus de formations dans la culture du cacao et Ă©tendre son programme d’appui aux communautĂ©s.

 

 

 

 

 

 

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire