Direct Infos Gabon

Olam, nouveau gestionnaire de l’Aéroport international Léon Mba (ADL)

DIG/ Le Conseil des ministres tenu le 21 juin 2018 au Palais du Bord de mer a officiellement annoncé la cession de la gestion de l’Aéroport international Léon Mba (ADL) au groupe Singapourien Olam à travers sa filiale « GSEZ Airports ».

Confiée durant 30 ans au duo Français Egis et Aéroport de Marseille Provence (AMP), cette concession non-renouvelée par les autorités politiques, arrivait à terme ce 30 juin 2018.

« Pour continuer à garantir l’entretien et l’exploitation de l’Aéroport International de Libreville, le Ministre a annoncé au Conseil des Ministres, qui l’a adoptée, la cession de la gestion de l’Aéroport International de Libreville à la Société GSEZ Airports, au terme de la concession actuelle », indique le communiqué final.

En janvier 2018, les autorités gabonaises avaient décidé de ne pas renouveler le contrat de concession, datant de 1988, accordés aux sociétés françaises Egis et Aéroport de Marseille Provence (AMP).

Le directeur général de l’Aéroport de Libreville (ADL), Daniel Lefebvre, avait lui même officiellement annoncé, au cours d’une réunion à Libreville, le non renouvellement du contrat le liant depuis 30 ans à l’Etat.

« ADL a reçu de sa tutelle un courrier annonçant que le contrat de concession ne serait pas renouvelé, et qu’il fallait en tirer toutes les conséquences. Depuis cette date, nous nous attelons à rassurer les collaboratrices et collaborateurs car, bien sûr, l’aéroport de Libreville ne fermera pas le 30 juin à minuit. Il n’en demeure pas moins que le temps passe et celui qui reste avant cette échéance doit rapidement être mis à profit pour préparer la suite que nous espérons toutes et tous le plus bénéfique pour l’ADL », avait expliqué le Dégé d’ADL.

Quitter la version mobile