OPG : Emmanuel Eyeghe reconduit pour 5 ans

DIG/ L’actuel prĂ©sident de l’Organisation patronale gabonaise (OPG) a Ă©tĂ© reconduit le 18 avril 2017 Ă  la tĂȘte de cette entitĂ© pour un second mandat de  5 ans, en attendant la rĂ©vision des statuts existants. C’était Ă  l’occasion d’une assemblĂ©e gĂ©nĂ©rale statuant sur le bilan moral et financier et les perspectives de l’OPG.

Le leader de la promotion des PME gabonaises doit cette rĂ©Ă©lection Ă  la participation active au vote par au moins 21 chefs d’entreprises militant en sa faveur.

Le choix portĂ© en sa faveur repose sur l’apprĂ©ciation de ces derniers par rapport aux rĂ©alisations faites par l’OPG durant son premier mandat.

Au nombre desquelles, on note la crĂ©ation de la bourse de la sous-traitance, la rĂ©vision du code de garantie sociale, la participation de l’OPG dans la crĂ©ation de l’UniversitĂ© de St Exupery, le nouveau code minier pour ne citer que celles-ci.  Mais aussi son nouveau projet, dont le cheval de bataille est la mise en place de la bourse de sous-traitance, sĂ©duit bon nombre de dirigeants d’entreprises.

Au cours de son second mandat de la tĂȘte de l’OPG, Emmanuel Eyeghe Charles envisage concrĂ©tiser la bourse de la sous-traitance qui constitue son premier projet. Car selon lui, elle permettra aux PME gabonais de bĂ©nĂ©ficier des fruits de l’économie gabonaise.

Le second chantier dont lequel il compte se lancer porte sur la promotion et la création des activités rémunératrices de revenus chez les jeunes au chÎmage.

« Notre premier chantier, c’est de matĂ©rialiser l’existence de la bourse de la sous-traitance. Elle a Ă©tĂ© crĂ©Ă© il y a un an et demi. Et nous n’en voyons pas encore les fruits. L’OPG se battra de maniĂšre Ă  ce que cette bourse soit restructurĂ©e, et qu’elle se mette Ă  travailler pour que nous ayons les retombĂ©es sur les Pme en appartenant aux gabonais. C’est un objectif primordial dans la mesure oĂč il  permettra aux Pme nationales de grignoter une part dans notre Ă©conomie. Et Ă  partir de ce moment, nous devons Ă©galement procĂ©der au renforcement de capacitĂ© en ce qui concerne nos entreprises, surtout celles qui pourront prĂ©tendre Ă  d’autres appels d’offre. Donc la bourse est un de nos objectifs », a-t-il indiquĂ©.

D.B.M

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire