Le pétrolier Sterling Oid and Gas Ltd ferme ses vannes au Gabon

La saign√©e continue dans l‚Äôindustrie p√©troli√®re nationale. Selon le m√©dia en ligne Financial Afrik, apr√®s plus de 10 ans d‚Äôactivit√©s au Gabon, la soci√©t√© p√©troli√®re Sterling Oid and Gas Ltd a d√©cid√© de quitter le pays. Cette d√©cision, rapporte Finacial Afrik, a √©t√© confirm√©e par la direction g√©n√©rale des Imp√īts qui a d√©clar√© avoir enregistr√© le 6 avril 2016, la cessation d√©finitive des soci√©t√©s Themis Marin et Iris Marin. Ces deux entreprises sont des succursales de la soci√©t√© de conseil et distribution p√©troli√®re australienne, Sterling Oil and Gas Ltd.

Mieux, la direction gabonaise des Grandes entreprises, dit avoir délivré depuis le 30 septembre 2015 à Sterling Oil, le quitus fiscal lié à la fermeture de ses deux succursales.

Le conseil d’administration de Sterling Oil and Gas Limited avait pris la décision de fermer ses deux succursales depuis le 1er juillet 2015 pour des raisons inconnues pour le moment.

Démarrant ses activités en 2005, Sterling Oil figurait parmi la dizaine de compagnies actuellement en phase d’exploration du pétrole offshore au Gabon: Sino Gabon Oil and Gas et Sinopec Overseas, la sud-africaine Sasol, les américaines Forest Oil et Anadarko, la canadienne, Canadian National Resources, qui a racheté les actifs de Pionner, etc.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire