PRE : La Banque mondiale et le FMI font le point avec RĂ©gis Immongault

DIG/ Le ministre de l’Economie RĂ©gis Immongault s’est entretenu, tour Ă  tour, le 23 fĂ©vrier 2018 Ă  son cabinet, avec une dĂ©lĂ©gation de la Banque mondiale conduite par la co-responsable du programme d’appui budgĂ©taire au Gabon, Carine Clert et une mission du Fonds monĂ©taire international (FMI) conduite par Koffie Ben Nassar.

Avec la Banque mondiale, les échanges ont porté essentiellement sur la gestion économique du pays selon le Plan de relance économique (PRE).

« Il y a une gestion qui est dans l’ensemble satisfaisante et qui va dans la bonne direction. Mais il y a une inquiĂ©tude qui a Ă©tĂ© transmise aux autoritĂ©s. C’est celle relative aux dĂ©penses sociales », a indiquĂ© Carine Clert.

En effet pour la Banque mondiale et ses partenaires, les dépenses sociales sont en baisse, en terme réel, et ne sont suffisantes pour répondre aux attentes des populations.

En deuxiĂšme heure, le ministre RĂ©gis Immongault s’est entretenu avec la dĂ©lĂ©gation du FMI sur les rĂ©cents dĂ©veloppements Ă©conomiques du Gabon.

Cette visite de 4 jours a permis au Fonds d’avoir des informations prĂ©cises sur l’évolution de l’économie gabonaise et de la situation financiĂšre afin de prĂ©parer la prochaine revue du Gabon.

« Cette mission Ă©tait l’occasion pour le Fonds monĂ©taire international de voir comment l’économie s’est comportĂ©e, comment le budget a Ă©tĂ© exĂ©cutĂ© en 2017 », a indiquĂ© le membre du gouvernement.

Brice Gotoa

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire