Production de ciment : Le marocain Cimaf ne connaît plus la crise

DIG/ En attendant la reconduction officielle de sa licence lui donnant un quasi-monopole sur la production et la commercialisation du ciment au Gabon, Cimaf Gabon surfe sur d’excellents rĂ©sultats.

Au terme du premier semestre 2019, l’industriel marocain a consolidĂ© ses performances.

En effet, les importations de clinker ont atteint 71,6% pour se situer à 203 470 tonnes à fin juin 2019 contre 118 550 tonnes au cours de la même période en 2018.

Cette situation trouve son origine dans une meilleure exploitation des Ă©quipements de production, mais aussi Ă  la reprise de la production de ciment par Cimgabon au mois de juillet 2018.

Sur le plan commercial, les ventes de ciment ont progressé de 29,6% pour s’établir à 239 629 tonnes, en raison de la vigueur de la demande locale, entraînant un bond de 32,1% du chiffre d’affaires à 17,2 milliards de FCFA.

En revanche, les effectifs ont régressé de 7,4% soient 113 agents, du fait de la restructuration de Cimgabon.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire