Projet des 5000 lampadaires solaires : Pascal Houangni Ambouroue veut voir clair 

DIG/ Le ministre de l’Energie et des Ressources Hydrauliques, Pascal Houangni Ambouroue et son ministre délégué, Christian Menvie M’Obame, ont effectué, le 20 janvier 2020, une visite dans plusieurs artères et quartiers sous intégrés de Libreville.

AccompagnĂ©s du directeur gĂ©nĂ©ral du Conseil national de l’eau et l’électricitĂ© (CNEE), Justin Nze Bekale et plusieurs collaborateurs et techniciens du secteur Ă©clairage public, cette visite avait pour objectif de constater l’impact des travaux d’éclairage public effectuĂ©s par le CNEE dans la ville de Libreville. Mais aussi d’Ă©valuer le nombre d’actions restantes afin d’éclairer l’ensemble des quartiers de la capitale pour lutter contre l’insĂ©curitĂ© grandissante qui plonge les populations dans la peur.

Partis du rond-point de Nzeng-Ayong vers 19 heures, le ministre et la délégation qui l’accompagnait ont parcouru les quartiers PK12, Kinguélé, Akebe, Belle Vue, SNI Likouala, Préfecture de police avant de boucler la visite à l’ancienne RTG à 21 heures.

Ce parcours a permis aux deux membres du gouvernement de constater le niveau avancé du processus d’éclairage public dans la capitale administrative malgré quelques dysfonctionnements constatés.

En attendant la prochaine phase de cette vaste campagne d’éclairage public qui vise à doter l’ensemble des provinces des lampadaires solaires dans le cadre du projet « 5000 lampadaires » du Président de la République Ali Bongo Ondimba, le ministre Pascal Houangni Ambouroue a tenu à rassurer les populations de l’intérieur du pays de ce que l’opération ne se limitera pas à la capitale gabonaise.

Brice Gotoa

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire