Promotion des investissements : La feuille de route de Jean-Fidèle Otandault

DIG/ Le ministre de la Promotion des Investissements et des Partenariats publics-privé, Jean-Fidèle Otandault, a effectué, le 24 juin , une visite à l’Agence nationale de la promotion des investissements (ANPI) du Gabon.

Accompagné de sa ministre déléguée, Françoise Assengone Obame, Jean-Fidèle Otandault a reprécisé le cap des priorités gouvernementales aux responsables de l’ANPI Gabon.

Il s’agit, entre autres, de donner du contenu à la promotion des investissements ; améliorer la position du Gabon, actuellement 169ème au classement mondiale du Doing business 2019 ; et faire de l’ANPI une agence mondialement compétitive.

« Notre objectif, c’est d’aller rechercher la part de croissance. Et dans le monde entier, il a été prouvé que la croissance, vous l’obtenez grâce aux partenariats publics-privé, c’est-à-dire aux investissements directs étrangers. Et c’est la mission qui a été assignée au ministère dont je suis le responsable aujourd’hui », a indiqué Jean-Fidèle Otandault.

Pour le ministre, les stratégies pour y parvenir vont de la facilitation de création des entreprises à l’élimination de toutes les lourdeurs administratives.

« Il existe dĂ©jĂ  des dispositifs qui vont dans ce sens, notamment le Haut conseil de l’investissement. Il s’agit de redonner plus d’énergie Ă  cette plateforme d’échanges et de dialogue public-privĂ© ; rassurer les investisseurs parce que ce sont eux qui prennent des risques. Donc, il est important que notre administration redouble d’effort pour faciliter davantage l’entrĂ©e des investisseurs et la mise en place de leurs opĂ©rations», a expliquĂ© Gabriel Ntougou, directeur gĂ©nĂ©ral de L’ANPI Gabon.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire