Reforme sur le paiement des pensions : Le gouvernement lance une étude actuarielle

DIG/ En d√©but d’ann√©e 2022, l’on devrait assister √† l’entr√©e en vigueur de la reforme sur le paiement des pensions.

Le mardi 12 octobre 2021, dans les locaux de la Caisse des pensions et des prestations familiales (CPPF), le ministre du Budget et des Comptes publics, Sosth√®ne Ossoungou Ndibangoye, a proc√©d√© au lancement d’une √©tude actuarielle y relative.

Un audit rendu n√©cessaire, premi√®rement, √† la suite de la mise en place d’un nouveau syst√®me de r√©mun√©ration des agents de l’√Čtat. Lequel syst√®me a entra√ģn√©, pour adaptation, l’adoption des textes juridiques.

Aussi, est-il indispensable d’arrimer les pensions au nouveau syst√®me de r√©mun√©ration des agents publics. Sauf que les statuts de la CPPF exigent qu’il soit fait, avant toute grande reforme, une √©tude actuarielle.

¬ę¬†Le gouvernement a donc pris l’engagement, depuis sensiblement un mois, de mener cette √©tude qui est une √©valuation de nos r√©gimes des pensions pour mesurer leur impact, √† long terme¬†¬Ľ, a expliqu√© le ministre Ossoungou Ndibangoye.

Non sans insister sur le bien-fond√© de cette √©tude qui, selon lui, ¬ę¬†intervient dans un contexte o√Ļ le compte des pensions est structurellement d√©ficitaire par la faiblesse de nos cotisations¬†¬Ľ.

L’audit a √©t√© confi√© au cabinet marocain Finactu consulting & corporate finance. Il doit durer trois mois, a indiqu√© le membre du gouvernement.

Un d√©lai raisonnable, selon Ghita Lamriki, la cheffe de la mission du cabinet pr√©cit√©. Ce, d’autant plus que la collecte des donn√©es, √©tape fondamentale pour raccourcir les d√©lais, a d√©j√† quasiment √©t√© boucl√©e.

Notons que l’actuariat est une science sp√©cialis√©e dans l’analyse et le contr√īle du risque et des effets du hasard, notamment dans les questions de r√©gimes de retraite.

apropos de l auteur

La Redaction

Laisser un commentaire